Flash Infos:

Théâtre Fora sur l’Appui à l’accès sécurisé des femmes à la terre : Les femmes de Adounko et de Gakpé peuvent bénéficier de la jouissance de leurs droits fonciers 


108 Vues

Ph: DR-: Ci-contre, les comédiens en pleine mise en scène et en arrière-plan, les animateurs de Wildaf Bénin

Les populations de Adounko et de Gakpé ont bénéficié d’une séance de sensibilisation à travers un théâtre fora sur les dispositions pertinentes du Code foncier et domanial (CFD les 21 et 22 novembre 2019.  Organisée par le réseau Wildaf Bénin avec l’appui financier de la Coopération Suisse et de la Maison de la Société civile (MDSC), ces séances visent en effet à contribuer à la sécurisation des droits fonciers des femmes de ces deux villages de la commune de Ouinhi.

Mise en œuvre par le réseau Wildaf Bénin, le Projet « Appui à l’accès sécurisé des femmes à la terre » vise à régler le problème de méconnaissance des procédures et instances de sécurisation des transactions foncières par les femmes rurales.  En effet, la Représentation de la Coopération Suisse au Bénin et la Maison de la Société civile (MdSC) partagent des objectifs allant dans le sens de l’amélioration  constante des conditions de vie des populations.

De même, le « Programme Redevabilité » qui s’inscrit dans un vaste ensemble, escompte faciliter l’accès des populations à de meilleurs services socioéconomiques en prenant appui sur les groupes marginalisés que sont les femmes, les personnes handicapées et les enfants (filles et garçons). D’où la mise en scène théâtrale sur les dispositions pertinentes du Code foncier et domanial dans les deux villages du Département de l’Atlantique.

Ph: DR-: Les populations de Adounko ont compris les raisons pour lesquelles les femmes doivent jouir de leurs droits fonciers et les voies de recours à utiliser en cas de violation de leur droit…

Dans le village de Adounko comme celui de Gakpé, des comédiens autochtones ont accroché l’attention des populations sur l’arsenal juridique qui favorise les droits d’accès des femmes à la terre ; les dispositions de sécurisation des terres en milieu rural et le rôle des structures décentralisées de gestion foncière prévues par le Code foncier et domanial (CFD) notamment : les Sections villageoises de Gestion foncière (SVGF) au niveau village et les Comité de Gestion foncière  (CoGEF) au niveau communal.

Ces séances de vulgarisation ont amené les populations  des deux localités respectives à comprendre la nécessité pour les enfants filles de jouir d’un  droit égal de l’héritage et de la succession que les enfants garçons.

Ph: DR-: …Même son de cloche chez les populations de Gakpé très accrochées à la mise en scène.

A terme, le théâtre fora aura contribué à améliorer la connaissance des populations sur les dispositions pertinentes du Code foncier et domanial aux fins d’utilisation des mécanismes prévus pour la sécurisation des terres. Deux cent (200) personnes, (des chefs traditionnels et religieux, des élus locaux et des membres des sections villageoises de gestion foncière) provenant des deux (2) villages à raison de 100 par village ont perçu les raisons pour lesquelles les femmes doivent jouir de leurs droits fonciers et les voies de recours à utiliser en cas de violation de leur droit.

La promotion du renforcement de l’ancrage politique  de la démocratie à travers le respect et l’expression de la citoyenneté et l’appui des initiatives novatrices des Osc ou des projets individuels porteurs allant dans le sens de la promotion de la citoyenneté sont entre autres les activités portées par la Maison de la Société civile.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page