Flash Infos:

Fin de la tournée africaine du Pape François : Le pontife dénonce «l’atroce injustice de la marginalisation urbaine»


3 Vues

Au cœur du bidonville de Kangemi, à Nairobi, le pape François s’en est pris vertement aux « minorités qui concentrent le pouvoir, la richesse et gaspillent de façon égoïste, tandis que des majorités toujours croissantes sont obligées de se réfugier dans des périphéries abandonnées, contaminées, marginalisées ».

Ph/DR-: «Je crains davantage les moustiques que les violences» dixit le Pape François

Ph/DR-: «Je crains davantage les moustiques que les violences» dixit le Pape François

Il a également fustigé les « nouvelles formes de colonialisme » qui forcent l’Afrique à « adopter des politiques de marginalisation, comme celle de la réduction de la natalité » pour satisfaire « une minorité se croit le droit de consommer dans une proportion qu’il serait impossible de généraliser ». Il a enfin déploré « l’accaparement des terres » qui conduit « des familles entières à payer des loyers exorbitants ».

Pour François la radicalisation qui s’observe partout dans le monde est due à « un système international injuste, une économie qui ne met pas la personne au centre, mais le Dieu argent ».

Le pape se rend ce dimanche à Bangui, une destination à haut risque où le souverain pontife tient absolument à donner une messe dans le stade municipal : «Je crains davantage les moustiques que les violences» a-t-il répondu aux inquiétudes des services de sécurité. (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page