Flash Infos:

L’ancien maire de New-York, Michael Bloomberg, lance un programme pour soutenir les médias en Afrique


1 196 Vues

Bloomberg Media Initiative Africa est un programme panafricain sur trois ans, qui vise à construire les capacités des médias africains, attirer les dirigeants du monde en Afrique et améliorer l’accès à l’information afin de faire progresser la transparence et la gouvernance sur le continent. Cette initiative vient d’être annoncée par l’ancien maire de New-York, Michael Bloomberg (photo).

Ph/ DR - Michael Bloomberg, l’ancien maire de New-York

Ph/ DR – Michael Bloomberg, l’ancien maire de New-York

Le programme sera initialement financé à hauteur de 10 millions de dollars et concernera, pour un début, le Kenya, le Nigéria et l’Afrique du Sud. Il offrira des programmes de formation interdisciplinaires et des bourses de mi-carrière afin d’augmenter le nombre de journalistes financiers hautement qualifiés. Des forums panafricains seront organisés pour examiner les bonnes pratiques dans les médias à travers le monde, pour, en fin de compte, rechercher des soutiens à même de stimuler les innovations dans les médias.

Bloomberg Media Initiative Africa part de l’idée selon laquelle un meilleur accès à des données fiables sur l’Afrique est nécessaire au développement du continent. Cela passe par le renforcement des capacités des entreprises et la couverture de nouvelles économiques par les journalistes. Linus Gitahi, le Pdg de Nation Media Group au Kenya, a déclaré : « Les journalistes bien formés servent l’intérêt public en permettant aux médias d’assurer une couverture complète des principaux problèmes de développement. Nous nous réjouissons de Bloomberg. »

Michael Blommberg est le fondateur de Bloomberg L.P., groupe financier américain spécialisé dans les services aux professionnels des marchés financiers et dans l’information économique et financière. Le groupe opère en tant qu’agence de presse ou directement, via les médias (télévision, radio, presse, internet et livres) dont il est propriétaire d’un nombre considérable, notamment les chaînes de télévision par câble ou satellite. (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page