Flash Infos:

Trisomie 21 : La recherche encouragée par le prix international Sisley-Jérôme Lejeune


1 235 Vues

Le IVème prix international Sisley-Jérôme Lejeune récompense le français Yann Hérault et l’américain Lynn Nadel pour leurs travaux sur les maladies génétiques affectant l’intelligence. Chaque année, le prix Sisley-Jérôme Lejeune récompense des chercheurs confirmés et des jeunes scientifiques réalisant des recherches dans le domaine des maladies génétiques de l’intelligence.

PH : Trisomie, maladie génétique sur une zone du cerveau

PH : Trisomie, maladie génétique sur une zone du cerveau

Cette année, le prix a été attribué au docteur Yann Hérault, biologiste français qui se consacre depuis une douzaine d’années aux mécanismes qui sont perturbés dans la trisomie 21, et à Lynn Nadel, un Américain qui a travaillé sur l’hippocampe, zone du cerveau atteinte dans cette maladie génétique.

Le but visé est de développer une stratégie de traitement et d’améliorer les outils d’étude de la maladie. Au cours de la cérémonie de remise du prix, les lauréats ont fait état de perspectives très encourageantes. Le 17 juillet dernier, des chercheurs de l’école de médecine du Massachusetts ont réussi à inactiver le chromosome surnuméraire, ouvrant la voie à une nouvelle approche thérapeutique : la thérapie chromosomique.

Radio Vatican fait savoir qu’en janvier 2014, la Fondation Jérôme Lejeune lancera un appel à projet sur le lien possible entre la trisomie 21 et la maladie d’Alzheimer, une nouvelle piste récemment révélée.

Le 17 novembre dernier, déjà, une journée d’appel à l’aide pour le traitement de la trisomie 21 était organisée en France. En l’absence de financements publics, les besoins sont devenus pressants. (Aleteia.org)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page