Flash Infos:

Bénin / Séance de travail avec les jeunes au palais de la Marina : Boni Yayi annonce de nouvelles mesures en faveur de l’emploi de la jeunesse


1 529 Vues
Ph : DR - La jeunesse béninoise en proie au chômage...

Ph : DR – La jeunesse béninoise en proie au chômage…

Le Chef de l’Etat a eu dans la matinée de ce mercredi 16 octobre 2013 une importante séance de travail avec la jeunesse béninoise au palais de la présidence. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre des échanges périodiques institué par le Chef de l’Etat sur les préoccupations de la jeunesse vise essentiellement à présenter aux participants les mesures prises par le gouvernement au titre du budget de l’Etat, exercice 2014, en faveur de l’emploi des jeunes.

A l’ouverture de la séance, le Chef de l’Etat a rappelé aux jeunes l’indispensable complémentarité entre le système éducatif et la question de l’emploi. C’est pourquoi l’arrimage des profiles de formation avec les besoins du marché du travail sera au cœur des débats lors des états-généraux du système éducatif qui se tiendra incessamment dans notre pays. mieux, le Président Boni Yayi entend poursuivre ses efforts en faveur du monde éducatif, notamment par le truchement de la nouvelle initiative de l’Onu dénommée  » Education d’abord  » qui vise à améliorer l’accès et le maintien des enfants à l’école. Avec comme souci majeur l’avènement d’un citoyen de type nouveau, mieux aguerri face aux enjeux du monde moderne. A la suite du Chef de l’Etat, plusieurs interventions ont meublé les échanges. D’abord les cadres du ministère de l’économie et des finances ont souligné les mesures et les importantes ressources allouées au titre du projet de budget de l’Etat, exercice 2014 en faveur de la jeunesse et de l’emploi. Ainsi, sept ministères vont bénéficier d’importantes ressources pour la promotion de l’emploi dans leur département respectif, pour un montant cumulé de 30 759 429 000 FCFA.

Par ailleurs, dans le cadre des opérations du recrutement et de reversement en 2014 dans l’Administration Publique, il est prévu un montant de 15 980 932 000 FCFA. En outre, dans sa nouvelle politique de promotion de l’entreprenariat, il est prévu l’érection de sept (7) nouveaux centres d’affaires, notamment à Abomey-Calavi, Kandi, Pobè, Natitingou, Parakou, Bohicon et Lokossa pour un coût global de 1 750 000 000 FCFA. L’entreprenariat agricole quant à lui bénéficiera, avec le concours du Programme des nations unies pour le développement (Pnud), d’une enveloppe financière de plus de 23.000.000.000 Fcfa pour la mise en place de deux nouveaux centres Songhaï à Djougou et Kandi. Au total, 244.500 emplois directs et plus de 500.000 emplois indirects sont attendus sur la période 2014-2016 pour un montant d’environ 200.000.000.000 FCFA dont 58.000.000.000 sont déjà prévus au projet de budget, exercice 2014-2016. Parallèlement, d’importantes mesures d’exonération sont accordées, notamment pour les équipements d’aquaculture, d’énergie et d’énergies renouvelables en particulier, afin de créer les conditions optimales pour l’installation et le développement de nouvelles entreprises. De son côté, la Ministre de la microfinance, de l’emploi des jeunes et des femmes a invité les jeunes à se rapprocher des structures d’accueil mises en place par l’Etat pour accompagner les accompagner tout au long du processus d’élaboration de leur business plan, de recherche de financement, de suivi des etc. Il s’agit entre autres de l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe), du Fonds national pour promotion de l’emploi et l’entreprenariat des jeunes (Fnepeej), des business promotions centers, centres Songhaï, etc. Elle sera suivie par le Directeur général du Guichet unique de formalités des entreprises (Gufe) qui a rassuré les jeunes des nouvelles mesures mises en place pour l’accélération du processus de création et de formalisation des entreprises au Bénin. Aujourd’hui, une entreprise individuelle peut être créée en 24h et une société à responsabilité limitée en 48h (Sarl) avec respectivement 65.000 et 125.000 comme charges de création et de formalisation, y compris les émoluments du notaire pour les Sarl. Pour sa part, le ministre du développement a présenté les opportunités qu’offre le Projet de promotion d’entreprenariat agricole (Ppea) à travers les centres Songhaï qui ont déjà permis la formation et l’installation de deux cents jeunes au centre de Kétou et de Zangnannado. Quarante-deux (42) parmi ceux-ci ont déjà créé leurs propres fermes et y exercent en tant qu’entrepreneurs agricoles. Quant au ministre de la communication, il a présenté le projet Microsoft for Africa qui vise à accompagner les entreprises intervenant dans le domaine des Tic. 200 mille projets sont attendus au titre de ce projet piloté par le département Afrique du groupe Microsoft. Le ministre a invité les jeunes à saisir cette opportunité qui est un important vivier en termes de création d’emploi.

En clôturant les travaux, le président Boni Yayi a rassuré les jeunes de la détermination de son gouvernement à poursuivre ses efforts pour un mieux être de la jeunesse béninoise. Tout en regrettant le manque de ressources qui limite l’Etat dans sa vision de faire da la jeunesse béninoise le fer de lance de la création de la richesse nationale, le Chef de l’Etat a exhorté ses interlocuteurs à se départir de l’esprit de fonctionnariat qui limite considérablement leur marge de progrès et d’épanouissement social. Enfin, pour un meilleur suivi de ces rencontres, le Chef de l’Etat a demandé aux jeunes présents de se lancer dans la création de leur propre entreprise, en s’appuyant sur les structures d’accueil existantes. Un point sera fait au cours de la prochaine séance afin de mieux appréhender l’impact des mécanismes mis en place sur le chômage des jeunes dans notre pays.

Adjinakou


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page