Flash Infos:

Noix de Cajou : L’Afrique veut transformer 50 % de sa production d’anacarde localement d’ici 2020


1 411 Vues

Les producteurs africains de noix de cajou tablent sur la transformation de 50% de leur production localement d’ici 2020 afin de tripler leurs recettes à l’export, rapporte l’agence Bloomberg le 19 septembre, citant le groupement africain des acteurs majeurs de cette filière.

«L’objectif est de transformer la moitié de la production de noix de cajou du continent localement d’ici 2020 contre environ 10% actuellement», souligne Georgette Taraf, présidente de l’Alliance africaine pour le cajou (African Cashew Alliance/ACA), une organisation qui regroupe près de 200 entreprises actives dans la production, la transformation et la commercialisation de l’anacarde sur le continent. Selon elle, la transformation locale de la noix de cajou permet aux différents acteurs de la filière de maximiser leurs revenus et  de diminuer le risque de fluctuation des prix sur les marchés internationaux des matières premières.

Certains pays africains affirment, toutefois,  qu’ils pourraient atteindre l’objectif  de la transformation de 50% de leur production localement bien avant 2020. « En Côte-d’Ivoire, nous visons à transformer environ la moitié de notre récolte de noix de cajou d’ici trois ans»,  a ainsi révélé le ministre ivoirien de l’Industrie et des mines, Jean Claude Brou, cité par Bloomberg.

Le directeur des relations publiques pour l’Alliance africaine pour le cajou, Xenia Defontaine,  a, par ailleurs, précisé que la  Côte d’Ivoire reste le premier producteur africain d’anacarde avec 450 000 tonnes par an, suivie par  la Guinée-Bissau (150 000 tonnes)  et la Tanzanie (140 000 tonnes).

Selon l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les autres producteurs  africains de noix  de cajou sont notamment le Bénin, le Nigeria, le Mozambique, le Ghana, le Kenya, la Guinée, Madagascar, le Sénégal et le Burkina Faso. (Agence Ecofin)

Ph : DR : transformer la moitié de la production de noix de cajou du continent localement d'ici 2020 contre environ 10% actuellement

Ph : DR : transformer la moitié de la production de noix de cajou du continent localement d’ici 2020 contre environ 10% actuellement


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page