Flash Infos:

Réunion de validation de la Charte et le Cadre juridique de l’ACMA : Des corridors africains plus compétitifs


1 577 Vues

Le Centre africain pour les  politiques commerciales (CAPC) de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), en collaboration avec l’Alliance stratégique de gestion des corridors en Afrique (ACMA en anglais), organisent une réunion sur la validation de la «Charte et le cadre juridique de l’ACMA », les 5 et 6 septembre 2013, à Addis-Abeba selon un communiqué de la CEA.

L’objectif de cette réunion est de rassembler les dirigeants des institutions de gestion des corridors clés en Afrique qui ont une expérience dans le développement et la gestion des corridors afin d’apporter leur contribution à la finalisation du cadre. Le développement et la gestion des corridors de transport est une partie intégrante et essentielle des stratégies et réformes de facilitation du commerce. Le but d’un corridor est de promouvoir à la fois le commerce interne et extérieur en assurant un transport plus efficace et des services logistiques en réduisant le temps de transport, le coût du transport des marchandises et en améliorant les services et infrastructures le long des corridors. 

Les objectifs de l’ACMA

Les principaux objectifs de l’établissement de l’Alliance stratégique de gestion des corridors en Afrique (ACMA). L’ACMA comprennent : la collaboration et  l’échange d’informations ; l’échange et la promotion des meilleures pratiques ; le renforcement des capacités ; l’information sur la formulation des politiques ;  l’identification et la réponse aux besoins financiers des institutions de gestion des corridors ; l’identification  et la réponse aux besoins techniques des institutions de gestion des corridors et enfin le suivi, l’évaluation et l’examen par les pairs.

Les opérations de corridors de transport en Afrique sont caractérisées par des longs délais de transit et des coûts élevés : faire des affaires sur le continent revient très cher. Résultat : Cela laisse un impact négatif sur la capacité des entreprises africaines à rivaliser avec la concurrence mondiale.
Le développement des infrastructures de transport et l’élimination des barrières non tarifaires le long de tous les corridors en Afrique sont essentiels pour l’expansion du commerce et l’intégration régionale. À cet égard, le rôle des institutions de gestion des corridors pour relever ces défis est primordial. C’est pourquoi le CAPC a initié la création d’une Alliance stratégique de gestion des corridors en Afrique (ACMA).

La rédaction

Le développement des infrastructures de transport et l'élimination des barrières non tarifaires le long de tous les corridors en Afrique sont essentiels pour l'expansion du commerce et l'intégration régionale

Le développement des infrastructures de transport et l’élimination des barrières non tarifaires le long de tous les corridors en Afrique sont essentiels pour l’expansion du commerce et l’intégration régionale


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page