Flash Infos:

Commémoration du 25ème Anniversaire de l’UEMOA: Ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens

Ph: DR-: M. Komlan Agbo, Représentant résident de l’UEMOA au Bénin

Ph: DR-: M. Komlan Agbo, Représentant résident de l’UEMOA au Bénin

Célébré le 10 Janvier de chaque année au siège de l’institution régionale à Ouagadougou (Burkina Faso), la Représentation de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) au Bénin – à l’instar des autres Etats membres – a célébré le vendredi 21 juin 2019, les noces d’argent de l’institution. Journée Portes Ouvertes clôturé par un diner de presse au Golden Tulip Le Diplomate ont marqué le 25ème anniversaire de l’Institution à Cotonou. C’est l’occasion pour le Représentant résident de l’Union au Bénin, M. Komlan Agbo  pour faire un état des lieux des actions et réalisations de son institution dans le pays depuis sa création.

(Aline ASSANKPON)

 

Le lundi 10 janvier 1994 à Dakar au Sénégal, les chefs d’Etat et de Gouvernement de la région ouest-africaine ayant le Francs CFA en commun ont signé l’acte de la création de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) regroupant ainsi  les huit (08) Etats de l’Union.

25 ans après, l’on peut  féliciter l’Union dont l’objectif est de  renforcer la compétitivité,  la convergence des économies et de créer un marché commun. Car elle a fait du chemin en relevant d’importants défis  pour une intégration régionale réussie. A cet effet, la célébration de sa noce d’argent  est bien accueillie par les différents acteurs.

Ph: DR-: Une vue partielle des participants

Ph: DR-: Une vue partielle des participants

La journée du vendredi 21 juin 2019 a été retenue par la représentation nationale pour marquer l’événement à travers une journée Portes Ouvertes avec des jeux concours radiophoniques. Un dîner de presse a été offert dans la soirée à tous les acteurs de l’Union. C’est également l’occasion de faire un état des lieux des actions et réalisations de l’institution  dans l’Union en général et au Bénin en particulier.

En sa qualité de président en exercice des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union, M. Alassane Ouattara  disait à l’occasion de ce 25ème anniversaire le 10 janvier 2019 à Ouagadougou (Burkina Faso) que l’Union se souvient encore de son passé mais scrute l’horizon avec espoir. « Nous devons être fiers de notre Union composée de huit pays et de plus de 100 millions d’habitants. Elle est reconnue dans le monde comme une intégration économique et monétaire réussie ».  

« Pendant 25 ans nous avons forgé l’Union qui encourage la solidarité entre les peuples. La création d’un marché commun basé sur la libre circulation des personnes et des biens et capitaux ainsi que l’harmonisation de nos politiques dans les secteurs économiques et sociaux » rappela M. Alassane.

Une harmonisation des politiques économiques matérialisés par un environnement propice à la stabilité, au climat des affaires et à la prospérité des citoyens de l’Union. Il s’agit en effet des acquis mis en terre par les pères fondateurs grâce à leur clairvoyance et détermination. Aussi, l’attachement des populations de l’Union à l’idée d’une intégration réussie et à l’engagement de chacun des Etats membres pour un espace communautaire viable, dynamique et solidaire est également à saluer. Sans occulter le rôle catalytique de la société et le soutien appréciable des PTFs bilatéraux et multilatéraux.

Durant ces 25 ans de parcours, l’Uemoa a fait des avancées majeures… L’Uemoa, c’est en effet, 120,2 millions d’habitants avec un PIB de 6,7% ; c’est la réalisation des projets et programmes au niveau de chaque Etat membre dont les principaux au Bénin par exemple se déclinent en de nombreux chantiers réalisés et en cours dans les secteurs ci-après : l’Agriculture, l’Eau et Assainissement, l’Environnement, l’Energie, l’Education, la Santé et le  Développement humain.

Face à ces succès indéniables qui concourent à accélérer le processus d’intégration et à consolider le marché régional commun, il est important de revenir sur quelques défis à relever souligne le représentant résident de l’Uemao au Bénin, M. Komlan Agbo. « Il s’agit notamment de l’effectivité de la libre  circulation des personnes et des biens  qui est souvent entravée par de nombreux contrôles sur les corridors ; des prélèvements illicites et autres faux frais ; de longs délais observés parfois sur le transport des marchandises, mais aussi par des distorsions en matière de concurrence et des difficultés pour certaines entreprises à accéder aux marchés de certains pays de l’Union pour ne citer que ceux-là ».

Pour sa part, le Représentant du Ministre de l’Economie et des Finances, M. Jean-Claude Mayaba dira : «Au regard du chemin parcouru et du succès engrangé, nous pouvons avoir la fierté de dire 25 ans après, notre Union a réussi. Aujourd’hui, l’Uemoa jouit d’une grande notoriété tant qu’au niveau régional qu’à l’international. Elle constitue un bel exemple d’intégration pour ses consœurs africaines ».

Cependant, ce modèle tant convoité doit faire face à la montée du terrorisme qui sévit dans la région. C’est pourquoi, la question de la sécurité constitue l’un des défis majeurs de l’Union. En témoigne l’adoption en 2013 de l’acte additionnel instituant la politique commune de l’Uemoa dans le domaine de la paix et de la sécurité.

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>