Flash Infos:

Commerce intra-africain : Le Sénégal se prépare à accueillir un Forum Régional sur la ZLECAf

Macky Sall, Président de la République sénégalaise

Macky Sall, Président de la République sénégalaise

Les enjeux liés à la mise en œuvre de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) et son impact pour les régions d’Afrique de l’Ouest et Centrale feront l’objet d’un forum régional les 24 et 25 juin à Dakar, Sénégal. 

Le forum, qui est organisé conjointement par la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), le gouvernement sénégalais, la Commission de l’Union Africaine et l’Union Européenne, est conçu comme un espace de dialogue régional et multi-acteurs sur l’ensemble des enjeux liés à la mise en œuvre de la ZLECAf dans les États francophones de la CEDEAO et la CEEAC.

Sur le thème « La ZLECAf en marche : Approfondir l’intégration africaine pour un continent prospère », les parties prenantes – décideurs politiques, acteurs économiques, organisations de la société civile et instituts de recherche – seront invitées à formuler des recommandations sur les voies et moyens à déployer afin que la ZLECAf soit porteuse d’un changement tangible, inclusif et durable pour les économies de la sous-région, notamment en termes d’industrialisation, de diversification économique et de création d’emplois.  « Ce forum vise à susciter des échanges constructifs afin de tirer les leçons de l’intégration régionale et évaluer dans quelle mesure les Communautés Économiques Régionales peuvent servir de socle pour libérer le potentiel commercial de la ZLECAf en Afrique de l’Ouest et Centrale », insiste Mr Adeyinka Adeyemi, Conseiller principal de la CEA auprès du Centre africain pour la politique commerciale (ATPC).

Durant cette rencontre de deux jours, le Forum examinera, à titre prioritaire, plusieurs thématiques majeures en séances plénières : La ZLECAf en tant qu’initiative endogène qui vise à favoriser l’intégration et à stimuler la compétitivité industrielle et la création d’emplois en Afrique ; La ratification et la mise en œuvre de l’Accord portant création de la ZLECAf : politiques publiques pour une intégration commerciale et une digitalisation réussies visant à stimuler la diversification économique, favoriser la compétitivité industrielle et soutenir la création d’emplois ;  La ZLECAf en tant que catalyseur pour l’investissement ; La facilitation du commerce pour libérer le potentiel de la ZLECAf pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale ; Stimuler le secteur manufacturier au sein de la ZLECAf : le cas des chaînes de valeur de l’industrie pharmaceutique.

Des séances de groupe mettront par ailleurs l’accent sur des enjeux spécifiques de mise en œuvre de la zone de libre-échange : Mettre la ZLECAf au service des États membres de la CEDEAO et de la CEEAC Table ronde sur l’entreprenariat des femmes et des jeunes et la ZLECAf, la société civile et les partenaires au développement.

« La mise en œuvre effective de la ZLECAf présente nécessairement un certain nombre d’atouts et de défis propres à la région », indique Mr Adeyemi. « Ces particularités régionales doivent faire l’objet d’une évaluation en concertation avec l’ensemble des acteurs-clés afin que ceux-ci tirent le plein bénéfice d’une zone de libre-échange à l’échelle continentale ». (CEA)

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>