Flash Infos:

Air France Bénin : Mme Christine Quantin revient au bercail

Ph; DR:Mme Christine Quantin, la Représentante pour le Bénin et le Togo de la Direction Afrique de l’Ouest est de nouveau basée à Cotonou.

Ph; DR:Mme Christine Quantin, la Représentante pour le Bénin et le Togo de la Direction Afrique de l’Ouest est de nouveau basée à Cotonou.

La Représentante pour le Bénin et le Togo de la Direction Afrique de l’Ouest, Mme Christine Quantin, enfin autorisée de retrouver sa résidence à Cotonou. Air France se réjouit de cette confiance retrouvée et se projette vers l’avenir avec son nouvel Airbus A330.

Aline ASSANKPON

Expulsée du Bénin le 21décembre 2018 par un décret ministériel de la Sécurité pour des raisons d’inconfort, la directrice de l’Agence Air France à Cotonou a été invitée à quitter le Bénin. Les raisons évoquées par le Gouvernement sont entre autres : la « mauvaise qualité des prestations » de la compagnie aérienne, « les retards répétés » et les « les mauvais traitements des voyageurs ».

Après de nombreux conciliabules entre les deux parties (Autorités béninoises et Responsables régionaux d’Air France Afrique) ; elles sont revenues à de meilleurs sentiments et Mme Christine Quantin revient au bercail. « Il y a eu un dialogue avec le Gouvernement puisqu’il y a eu des remarques sur la qualité des services offerts par Air France. Nous en avons pris en compte et je crois que le dialogue est fructueux. Nous sommes extrêmement attachés à avoir de bonne relation avec les Gouvernements des pays que nous desservons. On ne peut ne pas travailler sans la confiance des autorités. Nous sommes donc heureux que Christine puisse reprendre son travail sur le Bénin et sur le Togo, dont le siège de la délégation est basé au Bénin » a déclaré Frank LEGRE, Directeur Général Afrique Air France KLM.

Les regards sont désormais tournés vers l’avenir dans une relation sereine, apaisée et consciente des enjeux et défis à relever. « Effectivement, il y a eu une période de discussion entre le Gouvernement béninois et Air France. Le sujet d’incompréhension était la qualité du service, quelle flotte pour l’Afrique, toutes les questions liées à Air France au départ de Cotonou, des retards répétés. Nous avons eu une année très difficile en exploitation, nous reconnaissons. Cotonou, – évidemment comme les autres destinations d’Air France du monde entier – a été touché par les questions de ponctualités par les litiges de bagages, etc. Nous avons connu une période de conflits assez importante. Les réponses ont été données de façon cohérente et aujourd’hui, c’est de tourner vers l’avenir dans une relation sereine et apaisée et consciente à l’issue de la discussion que nous avons eu avec le Gouvernement » justifie Christine Quantin.

Air France se réjouit donc de cette confiance retrouvée et se projette vers l’avenir avec son  nouvel Airbus A330. « Nous nous réjouissons des décisions récentes du gouvernement et nous travaillons avec optimiste et confiance pour l’avenir. Ce nouvel Avion en est la plus belle illustration et nos clients béninois le méritent bien » ajoute-t-elle très optimiste.

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>