Flash Infos:

11ème Edition des Jeux africains de Brazzaville : Une messe sportive continentale

 

L’Union africaine a confié au Congo Brazzaville, l’organisation de la 11ème Edition des Jeux africains qui ont été officiellement lancés ce vendredi 04 septembre 2015.  Vingt deux (22) disciplines sportives sont prévues pour cet événement continental. Pour en arriver à l’organisation de ces jeux africains, le Congo a sorti les grands moyens. Un imposant complexe sportif a été construit à cet effet à Kintélé, une banlieue nord du Brazzaville. Retour à la source pour ces jeux qui ont vu le jour en 1965 dans la capitale  congolaise, Brazzaville. Et pour ce jubilé d’or, un hommage est rendu aux pionniers de ce championnat pluridisciplinaire par le Président Dénis Sassou Nguesso.

 Le nouveau complexe sportif de Kintélé

 

Le mascotte du 11ème Jeux Africains de Brazzaville

Le mascotte du 11ème Jeux Africains de Brazzaville

Le complexe sportif qui abrite ces jeux africains a coûté pour l’Etat congolais, une bagatelle somme de 400.000.000 Fcfa pour permettre à la jeunesse africaine de prester dans les conditions optimales.  Construit en 28 mois, ce complexe sportif est composé d’un stade olympique  de  plus de 60.000 places assises ; un palais des sports d’une capacité de plus de 10.000 places ; un complexe nautique de plus de 2000 places et une cité olympique de 8000 lits. Trois sociétés adjudicataires étaient des différents marchés de ces réalisations.

 

 

 

Cérémonie d’ouverture

Ph/DR-: L'instant de la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques

Ph/DR-: L’instant de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques

A la cérémonie d’ouverture officielle, les différentes délégations se sont succédé par ordre alphabétique sous les acclamations du public. La Mozambique, pays ayant abrité les derniers jeux a ouvert la marche. A la tribune officielle, plusieurs chefs d’Etat africains parmi lesquels, le Chef d’Etat béninois Dr Boni Yayi au côté du président Denis Sassou Nguesso (président du pays organisateur de ces jeux) et la présence de la présidente de la Commission de l’Union africaine, Dr Nkozazana Dlamini Zouma qui appelait dans son speech les joueurs au fair-play.

 

Pour le président Dénis Sassou Nguésso, de toutes les luttes et de toutes les combats menés, l’Afrique est restée unie autour de sa jeunesse. « Il faut s’unir donc pour mieux agir » a déclaré le chef de l’Etat congolais qui a donné le coup d’envoi de ces jeux africains.

Depuis la création, jusqu’à la dernière édition de Mozambique, la compétition durait une semaine ; mais pour cette fois-ci, c’est la première fois de ces jeux panafricains, la fête est prévue pour durer deux (2) semaines. Les athlètes pourront faire valoir leurs talents jusqu’au 19 septembre prochain.

 

Ph:DR-: Le majestueux  stade olympique

Ph:DR-: Le majestueux stade olympique

Gala du cinquantenaire

 La veille de l’ouverture solennelle des jeux a été marquée par un diner de gala en l’honneur des invités dans la capitale congolaise. Baptisé Gala du cinquantenaire parce que Brazzaville avait abrité en 1965, (donc, il y a cinquante ans) la première édition de ces jeux panafricains. A cet effet, dix (10) personnes  du monde des sports ont été distinguées et reçues dans le grade du Commandeur ou d’officier.

La rédaction

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>