Flash Infos:

Modernisation de l’administration douanière béninoise à travers l’intranet et l’autonomisation des bons de retour.

L’administration douanière béninoise se veut plus moderne par le lancement de deux projets qui vont contribuer à sa performance ; il s’agit de l’autonomisation de la gestion des bons de retour et de la mise en place de l’intranet. Le lancement officiel de ces deux outils a eu lieu à la direction générale de la Douane et des Droits indirects.

Ph/DR- Komi Koutché, ministre de l'Economie et des Finances

Ph/DR- Komi Koutché, ministre de l’Economie et des Finances

Deux outils pour rendre plus moderne l’administration douanière, d’abord l’autonomisation  de la gestion des bons retours ; ce projet vise à rendre le processus de déconsignation, de rendre désormais automatique la méthode de l’apurement au Port de Cotonou. Le second projet consiste en la mise place de l’intranet au sein de l’administration douanière. Une initiative qui entre dans la droite ligne de la démarche qualité enclenchée par la douane béninoise.

En effet ces démarches vont révolutionner beaucoup de chose à expliquer le Directeur général de la Douane béninoise. « Celui qui est à Porga comme celui qui est à Djougou (Septentrion du pays) aura en temps utile les informations à travers l’intranet. Cela relève d’une démarche de qualité qui puisse permettre à notre administration d’améliorer ses prestations et permettre la prise de décision en temps utile, la circulation et le partage de l’information. En ce qui concerne la gestion automatisée des Bons retour ; la gestion des Bons retour est un véritable cauchemar pour nous. Cauchemar en ce sens que nous subissons de façon constante la pression constante de nos appels ; ceux-là qui ont consigné leurs choses et qui veulent les avoir en temps réel pour continuer leurs opérations » souligné le  Colonel Sezan DG-Douane béninoise.

En procédant au lancement de ces deux outils, le ministre de l’Economie et des Finances a félicité les disciples de Saint Mathieu (Douaniers) pour cette initiative avant de les exhorter à les utiliser à bon escient. « Les deux outils que vous venez de développer sur la base  de vos compétences internes, sont des outils importants. L’intranet au niveau de la Douane est un outil moderne très important qui peut être exploité à plusieurs fins. Je voudrais alors vous demander que cet outil-là puisse contribuer au niveau de la douane pour améliorer les performances. Parce que ce dont-il est question, c’est l’amélioration des performances »  déclaré Komi Koutché.

«Le second outil, c’est-à-dire l’automatisation des Bons retour, vient de donner un autre soulagement. Les rares marches que j’ai eu proviennent des gens qui font réclamation des Bons retour » a-t-il ajouté.

La douane béninoise est donc résolument engagée pour se hisser au rang des administrations modernes  ceci pour le développement de l’économie nationale.

La rédaction.

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>