Flash Infos:

Les prévisions de croissance de la zone CEMAC revues à la baisse, à 5,7% en 2014

La  Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a annoncé, le 29 octobre, avoir revu à la baisse les prévisions de croissance de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), à 5,7% en 2014.

Ph:DR- :  Lucas Abaga Nchama,  Gouverneur de la BEAC

Ph:DR- : Lucas Abaga Nchama, Gouverneur de la BEAC

En juillet dernier, la Banque centrale régionale basée à Yaoundé, tablait sur une croissance de 6,1% pour les six pays de cette communauté, en l’occurrence le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad.

«Nous étions beaucoup plus optimistes lors des prévisions initiales», a souligné à la presse le gouverneur de la BEAC, Lucas Abaga Nchama (photo), au terme d’une session ordinaire du comité de politique monétaire (CPM) de cette banque centrale régionale.

En juin dernier, le Fonds monétaire international (FMI) avait annoncé que la zone CEMAC devrait enregistrer un taux de croissance économique située entre 5 et 5,5% en 2014 grâce notamment au rebond de la production pétrolière dans la région. La croissance de la CEMAC est tombée à environ 2,5% en 2013 en raison d’une importante  baisse de la production du pétrole, qui représente 36% du PIB et 87% du total des exportations de la région.

A l’exception de République centrafricaine, tous les pays de la zone CEMAC sont des producteurs de pétrole. (Agence Ecofin)

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>