Flash Infos:

9ème Conférence régionale Maritime-Est (Togo-Bénin) du Noble Ordre des Chevaliers et Dames de Marshall. : Quelques officiers de l’Ordre Marshall se prononcent et donnent leurs impressions

Quelques officiers de l’Ordre Marshall se prononcent et donnent leurs impressions

PH: DR-: Père Ephrem Folly (à gauche, en blanc)

PH: DR-: Père Ephrem Folly (à gauche, en blanc)

Père Ephrem Folly du Diocèse de Kpalimé (Togo), Grand Chevalier de l’Ordre Marshall : « Pour connaître, l’Ordre Marshall, il faut être curieux et venir voir tout simplement »

«  C’est la première fois que je viens à Cotonou pour y séjourner ; cela fait partie de l’organisation de cet Ordre. Chaque année, on organise au mois de Juillet ou au mois d’Août, par zone que nous appelons région, une conférence où on étudie un thème qui fait développer la foi des membres ; un thème qui nous plonge d’avantage dans notre foi chrétienne catholique. Cette année, on a choisi : « Laudato Si et ses implications dans le développement de l’être humain : le rôle du Marshallien » du Pape François que nous avons épluché avec des résolutions et des recommandations à l’appui ; pour que chaque membre de cet Ordre puisse faire quelque chose et aider à la bonne santé de notre environnement.

Vous êtes prêtre et chevalier de l’Ordre Marshall, il n’y a pas une contradiction ?

Non, il n’y a pas du tout une contradiction ! Vous savez ce que l’Eglise ordonne de faire ou accepte de faire, nous ne pouvons pas aller à l’encontre. Cet ordre, l’Eglise l’a bien étudié pendant des années et a donné son feu vert. Et nous prêtres (j’avoue qu’au Togo, il y a beaucoup de prêtres), nous essayons d’encadrer. Je vois là où les questions voudraient venir, les critiques à l’endroit de cet ordre, je reconnais, comme tout chrétien peut porter une double casquette c’est-à-dire que être chrétien et faire autre chose comme les sectes ésotériques ; c’est sur ce point qu’on attaque souvent les deux ordres qui sont au Togo. Il y a le Saint Jean international et l’Ordre Marshal. Mais nous disons que, ceux sont des brebis perdus s’il y en a. Heureusement que nous n’en connaissons pas chez nous au Togo. S’il y en a, ceux sont des brebis perdues qu’il faut repêcher, aider à revenir sur la bonne voie. C’est pourquoi, nous prêtres, nous essayons de les encadrer. On fait de nous des aumôniers de cet ordre et nous programmons des enseignements  et tout ce qu’il faut dans l’Eglise catholique pour les accompagner, les bien cadrer pour qu’ils soient sur la bonne voie.

Voilà, l’Ordre des chevaliers a été plusieurs fois objet de critiques comme une secte ésotérique, etc. Quelle serait alors votre message en tant que prêtre et membre de cet ordre à l’endroit de tous les chrétiens qui peuvent vous lire ?

Je dirai que tout simplement de laisser tomber les soupçons ; les soupçons ne construisent pas.  Pour connaître, il faut être curieux et venir voir tout simplement.

 

 

Ph: DR-: La Très Respectable Noble Dame d’Etat Togo-Bénin-Côte-d’Ivoire-Burkina Faso, Sœur Félicissime Crinot

Ph: DR-: La Très Respectable Noble Dame d’Etat Togo-Bénin-Côte-d’Ivoire-Burkina Faso, Sœur Félicissime Crinot

La Très Respectable Noble Dame d’Etat Togo-Bénin-Côte-d’Ivoire-Burkina Faso, Sœur Félicissime Crinot : « Il faut la persévérance, c’est ce qui nous manque surtout »

Je suis ravie et très satisfaite de cette 9ème conférence régionale. Il s’agit d’une conférence tournante car elle ne se déroule pas au même endroit. On le fait à Lomé, Anèho, Tabligbo et Cotonou. Cette fois-ci, c’est le tour de Cotonou et tous les autres sont venus pour y prendre part. La problème qui se pose est qu’au Bénin, les gens ne connaissaient pas la valeur de l’Ordre ce qui fait qu’on ne nous a pas permis de nous ouvrir sur toutes les paroisses. Nous avons été consignés sur la Paroisse Bon Pasteur depuis sa création en 1986 par les Evêques Mgrs de Souza et Adimou, il y a 32 ans. Nous ne manquons pas de faire des démarches sur toutes les paroisses de Cotonou, de Ouidah même de Porto-Novo pour nous faire connaître. Dès fois, les Curés sont prêts à nous accompagner mais on note la réticence des fidèles. Il faut la persévérance, c’est ce qui nous manque surtout. Nous avons tapé à plusieurs portes mais on est vite découragé dès qu’il y a un petit problème, on fait marche arrière. Je dis non, il faut foncer puisque c’est nous qui voulons. Voyez-vous les juniors, si je n’avais pas foncé, aurait-on les juniors à ce jour ? C’est ainsi qu’on droit travailler, foncer malgré les résistances. Il faut aussi que chacun amène un filleul que ça soit au niveau des Dames et des Chevaliers. On n’entre pas directement dans l’Ordre, il faut forcément parrainer un filleul car on suit des étapes pour aller à une initiation qui est encore plus dure que l’ordination. Hier un prêtre a assisté à nos travaux spirituels, il était étonné de savoir qu’il existe une société amicale comme celle-ci au Bénin.

 

 

 

Ph:DR-: Très Respectable Passée Grande Dame, Sœur Angèle Ahossi

Ph:DR-: Très Respectable Passée Grande Dame, Sœur Angèle Ahossi

Très Respectable Passée Grande Dame, Sœur Angèle Ahossi : « Nous apprenons à défendre la foi »

Cet ordre compte à son actif beaucoup d’actions de grâce que les Béninois ne connaissent pas. C’est une école où tous les jours, on nous apprend à défendre la foi catholique à travers nos vies.  C’est une grâce pour moi de faire partie de cet ordre. Il est une grâce divine. Je souhaite que nos frères et sœurs du Bénin le découvre afin qu’ensemble, nous travaillons dans la vigne du Seigneur pour l’approfondissement de la foi catholique.

 

 

 

Ph: DR-: Ignacio d’Almeida, l’actuel Grand Chevalier de la Région Maritime-Est

Ph: DR-: Ignacio d’Almeida, l’actuel Grand Chevalier de la Région Maritime-Est

Ignacio d’Almeida, l’actuel Grand Chevalier de la Région Maritime-Est : « Notre souci, c’est de promouvoir l’Ordre Marshall au Bénin »

Je suis rempli de joie, l’accueil était excellent et nos remerciements vont à l’endroit du Recteur du Centre Saint Jean Eudes et de la communauté. Le Grand chevalier est celui qui coiffe pendant deux ans la région Maritime-Est qui est constituée d’une partie du Togo et Cotonou. Nous apprécions l’organisation à l’issue de laquelle nous avons pris des résolutions à la fin de la conférence. Notre souci, c’est de promouvoir l’Ordre Marshall au Bénin et nous avons eu à discuter de cette préoccupation avec l’Evêque qui est d’avis avec nous ; puisque nous faisons partie de la famille chrétienne catholique. Il faudrait que l’Ordre s’implante au Bénin comme au Togo. Voilà notre objectif et dans un bref délai, avec le Grand chevalier du Bénin, nous avons décidé de distribuer des prospectus dans les paroisses pour que les fidèles puissent comprendre qui nous sommes et ce qu’on peut attendre de nous. Nos résolutions consistent à créer une région Bénin et il faut d’avoir avoir trois Conseils dans des paroisses différentes et à des endroits pas très proches, c’est une entité. Comme ça on sera nombreux pour défendre notre foi chrétienne dans l’espérance.

 

 

Ph:DR-: La nouvelle Noble Dame régionale Maritime-Est, Sœur Lucie Hountondji

Ph:DR-: La nouvelle Noble Dame régionale Maritime-Est, Sœur Lucie Hountondji

La nouvelle Noble Dame régionale Maritime-Est, Sœur Lucie Hountondji : « Nous avons une spiritualité mariale, la Vierge Marie, notre Maman est tout pour nous »

Mes impressions sont très bonnes, je dirai que cette une conférence réussie. Nous avons eu la bénédiction de la pluie, nous avons eu la messe de clôture avec l’Archevêque, on ne peut pas souhaiter mieux. Je souhaite bon vent à la nouvelle équipe, que Dieu nous bénisse et qu’ensemble nous travaillons pour faire grandir notre Eglise.

Mais nous invitons toutes les femmes catholiques, pratiquantes qui sont dans la tranche d’âge de 09 à 55 ans,  à nous rejoindre parce que c’est un ordre qui forme. Nous sommes-là pour défendre le Christ. Nous sommes catholiques romaine, il ne faut pas qu’on nous assimile à autre chose. Les femmes ne doivent pas avoir peur, il faut qu’elles viennent pour qu’ensemble nous puissions approfondir  notre foi, louer le Seigneur et le bénir. Ensemble, nous allons prier pour notre pays et pour le monde entier. Nous avons une spiritualité mariale, la Vierge Marie, notre Maman est tout pour nous ; elle est notre Sainte patronne. Alors j’invite toutes celles qui aiment la Vierge marie. A Cotonou, notre siège se trouve sur la paroisse Bon Pasteur de Cadjèhoun, donc celui ou celle qui veut adhérer à l’Ordre Marshall peut s’adresser à n’importe qui sur cette paroisse pour avoir les renseignements nécessaires ou nous adresse une demande d’adhésion ; c’est simple.

 

 

Ph: DR-: Grand Chevalier du Conseil 52 de Cotonou, l’honorable Frère Clément Flore D. Dossou-Yovo.

Ph: DR-: Grand Chevalier du Conseil 52 de Cotonou, l’honorable Frère Clément Flore D. Dossou-Yovo.

Grand Chevalier du Conseil 52 de Cotonou, l’honorable Frère Clément Flore D. Dossou-Yovo. « Nous sommes des chrétiens, fervents et pratiquants, soumis à l’approfondissement de la foi catholique».

Je présente mes sincères gratitudes à son Excellence, Mgr Roger Houngbédji, l’archevêque de Cotonou qui a accepté célébrer cette messe de clôture de la 9ème Conférence régionale Maritime-Est du Noble Ordre des Chevaliers et Dames de Marshall. Nous sommes une société amicale, catholique, fraternelle, présents dans plusieurs pays de la région ouest-africaine (Bénin, Togo, Ghana, Côte-d’Ivoire, Burkina Faso, Sierra-Leone) et à l’international (Londres). Nous appartenons à l’alliance internationale des Chevaliers catholiques et vivons dans une fraternité au cœur de laquelle nous cultivons l’approfondissement de la foi catholique. Cette fois authentique qui nous permet de travailler à l’œuvre d’évangélisation qui généralement n’est pas facile. Nous avons demandé et obtenu la célébration de cette messe par son Excellence Mgr Houngbédji afin de dissiper au cœur des fidèles la peur et l’hésitation à adhérer à notre société fraternelle et catholique.

Dans l’œuvre de l’évangélisation, nous avons avec la bénédiction du Curé de la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, l’intention d’y installer une branche de cette société. Et c’est dans cette dynamique, nous avons sollicité l’appui de l’Evêque pour signifier que nous ne sommes pas une société comme les autres ; nous sommes des chrétiens, fervents et pratiquants, soumis à l’approfondissement de la foi catholique. Comme vous pouvez le constater parmi nous, il y a des prêtres (ndlr : Deux prêtres venus du Togo ont concélébré ladite messe avec l’Evêque de Cotonou) et des évêques qui sont des aumôniers dans les pays comme le Togo et le Ghana.

En tant que Grand Chevalier qui accueille cette 9ème Conférence régionale à Cotonou, c’est une grande satisfaction et une joie. Nous invitons donc la communauté à se rapprocher de nous pour une adhésion massive à l’Ordre Marshall afin de nous permettre de l’étendre sur d’autres  paroisses. Nous sommes ouverts et vous attendons donc ! Pour nous contacter, il faut composer 95 95 41 40 ; c’est déjà un point focal pour permettre l’enracinement de l’Ordre Marshall au Bénin.

 

Ph: DR : (De gauche à droite) Gansa Emeric, actuel Grand Chevalier Conseil et Cour Junior (68 J) de Cotonou; Azagnandji Lucrèce, actuel Noble Dame de la Cour 68 J et Corréa Tanguy, Passé Grand Chevalier Junior de l’Ordre Marshall.

Ph: DR : (De gauche à droite) Gansa Emeric, actuel Grand Chevalier Conseil et Cour Junior (68 J) de Cotonou; Azagnandji Lucrèce, actuel Noble Dame de la Cour 68 J et Corréa Tanguy, Passé Grand Chevalier Junior de l’Ordre Marshall.

Corréa Tanguy, Etudiant en 3ème année de Licence en Génie civil, Passé Grand Chevalier Junior de l’Ordre Marshall, Conseil et Cour Junior (68 J) Cotonou. « Notre devise, c’est servir le Christ et l’homme »

Six ans déjà que je suis dans l’Ordre et j’y demeure parce qu’il y a la joie et la fraternité. Notre devise, c’est servir le Christ et l’homme. Il y a également la formation spirituelle et professionnelle, on y reçoit des formations sur tous les plans et pour la vie active.  A cet effet, j’invite les jeunes à y adhérer, il suffit d’être un communié, c’est le seul critère pour les jeunes.

 

Lucrèce Azagnandji, actuel Noble Dame de la Cour 68 J Cotonou et Gansa Emeric, actuel Grand Chevalier Conseil et Cour Junior (68 J) de Cotonou.

Je suis dans l’Ordre depuis 18 Décembre 2012 (six ans). A mes jeunes sœurs chrétiennes comme nous, je leur dis que l’Ordre Marshall n’est pas comme les autres groupes ou mouvements catholiques ; nous recevons beaucoup de formations. Quand tu es dans l’Ordre de Marshall, tu as la possibilité d’être bien éduqué, tu apprends à bien communiquer, tu n’es pas intimité par d’autres religions et tu apprends à bien se comporter dans la société. Sur le plan spirituel, on nous apprend à bien prier, ce n’est pas que le Notre père et je vous salue Marie, tu sais formuler tes propres prières. Aussi, on nous apprend à bien vivre avec nos parents et à apporter assistance aux parents, aux grandes personnes et à autrui. J’invite les jeunes comme moi à y adhérer et de ne pas avoir peur car on y raconte des choses mais c’est faux tout cela, il faut venir pour découvrir. Contactez-nous au 65 18 89 22, notre siège se trouve à l’Eglise Bon Pasteur de Cotonou.

 

Gansa Emeric, Etudiant en Marketing, Grand Chevalier Conseil et Cour Junior (68 J) : « J’ai davantage découvert le Groupe lorsque je suis allé au Togo »

L’Ordre Marshall est un groupe vraiment très bon. J’ai davantage découvert le Groupe lorsque je suis allé au Togo. De toute façon, il y a une différente entre ce groupe et les autres. A nos frères et sœurs jeunes, je les invite à se diriger vers nous. Avec les juniors, il y a la fraternité, on apprend beaucoup de choses. Par exemple, avant j’ai du mal à prendre la parole dans le public, mais aujourd’hui, je parle aisément et je m’impose même grâce à la formation reçue. Je remercie l’Ordre Marshall pour toutes les formations reçues. Pour adhérer à l’Ordre, il faut simplement avoir accès à la table sainte et communier tout simplement.

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>