Flash Infos:

Grand Format : Mike Adenuga : hier, chauffeur de taxi à New-York et aujourd’hui 2e fortune d’Afrique

Ph: DR-: Mais le sens des affaires, c’est de sa maman que le jeune Mike l’a reçu, une descendante de la famille régnante du royaume précolonial d’Ijebu.

Ph: DR-: Mais le sens des affaires, c’est de sa maman que le jeune Mike l’a reçu, une descendante de la famille régnante du royaume précolonial d’Ijebu.

(Ecofin Hebdo) – Son nom n’évoque pas grand chose à une bonne partie des Africains, plus habitués à entendre parler d’Aliko Dangote, le premier milliardaire noir et africain, selon les classements, aussi bien de Forbes que de Bloomberg Wealth. La première des institutions attribue à Mike Adenuga une fortune de 5,8 milliards $ dans son classement de mars 2018, tandis que Bloomberg estime la fortune de ce nigérian de 64 ans à seulement 4,4 milliards $. Mais dans les deux cas, il se positionne comme le deuxième homme le plus riche d’Afrique.

De son vrai nom Micheal Adeniyi Agbolade Ishola Adenuga, est né en 1953 à Ibadan, au Nigéria. Etudiant à New-York, aux USA, il conduisait un taxi pour payer ses études, alors même que ses parents appartenaient à la classe moyenne supérieure, au Nigéria. Son papa, Oleye Adenuga, était un maître d’école. Mais le sens des affaires, c’est de sa maman que le jeune Mike l’a reçu, une descendante de la famille régnante du royaume précolonial d’Ijebu. La réputation commerciale de ce peuple est bien connue. Ils sont cités dans l’histoire pour s’être opposés à la logique commerciale des colons britanniques. Lisez la suite sur : https://www.agenceecofin.com/grand-format/1503-55266-mike-adenuga-hier-chauffeur-de-taxi-a-new-york-et-aujourd-hui-2e-fortune-d-afrique

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>