Flash Infos:

Interview du Directeur départemental en charge des Affaires sociales du Zou, M. Fred Wanou : « Elles doivent constituer des relais au niveau de la communauté à la base… »

Même son de cloche au niveau du Directeur départemental du Zou en charge des Affaires sociales. M. Wanou Fred vit au quotidien, les difficultés des femmes à accéder à la terre en milieu rural. Il nous donne ici son récit…

Ph: DR-: Interview du Directeur départemental en charge des Affaires sociales du Zou, M. Fred Wanou : « Elles doivent constituer des relais au niveau de la communauté à la base… »

Ph: DR-: Interview du Directeur départemental en charge des Affaires sociales du Zou, M. Fred Wanou : « Elles doivent constituer des relais au niveau de la communauté à la base… »

L-Integration.com : M. Wanou, quelles sont vos impressions sur la tenue de ces cours avancés sur les droits d’accès des femmes à la terre à l’intention des femmes leaders des départements de l’Atlantique et du Zou?

Wanou Fred : Je pense que la Fondation Konrad Adenauer a vu juste en organisant ces cours avancés à l’intention des femmes leaders sur le code foncier en termes de droit de la famille et de la succession. 80% des femmes participent aux travaux agricoles, à récolte et elles ont des difficultés d’accès à la terre. Elles ne sont pas outillées, ni ne connaissent leur droit ; donc ne peuvent pas revendiquer quoi que ce soit.

Cet atelier permettra aux femmes leaders de s’approprier les textes relatifs à la succession, au Code foncier et domanial et au Code des personnes et de la famille. Ainsi, elles peuvent désormais réclamer leur droit en cas de litige et des difficultés qu’elles éprouvent à disposer de la terre comme les hommes et savoir à quel moment elles peuvent participer à la succession.

Ces cours avancés vont également résoudre les problèmes d’inégalité entre l’homme et la femme en termes d’accès à la terre et leur permettre de connaître leur doit en matière foncière. Au sortir des quatre jours de formation, elles doivent constituer en quelque sorte des relais au niveau de la communauté à la base et sensibiliser à leur tour, les femmes à la base pour que celles-ci puissent aussi avoir une idée sur  les droits d’accès à la terre, à la succession et à la propriété foncière. (A.A.)

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>