Flash Infos:

Lancement de la Dissémination des travaux de base sur les ODD et des Travaux préparatoires du Forum politique de Haut Niveau sur le Développement durable: Le Bénin retient 49 cibles prioritaires arrimées au PAG pour l’atteinte des ODD.

Ph:DR-: Présidium (de gauche à droite) : Didier Tonato, ministre du Cadre de Vie ; Siaka Coulibaly, Représentant résident du PNUD, Abdoulaye Bio Tchané, Ministre d’Etat, Odile Attanasso Ministre de l’Enseignement supérieur et le Chef de la Délégation de l’Union européenne.

Ph:DR-: Présidium (de gauche à droite) : Didier Tonato, ministre du Cadre de Vie ; Siaka Coulibaly, Représentant résident du PNUD, Abdoulaye Bio Tchané, Ministre d’Etat, Odile Attanasso Ministre de l’Enseignement supérieur et le Chef de la Délégation de l’Union européenne.

Des 169 cibles qui composent les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), le Bénin vient de prioriser 49 cibles qui seront intégrées dans les documents de politiques et stratégies de développement en vue de la réalisation de l’Agenda 2030. Le rapport sur cette priorisation des cibles, le Manuel de définition et de calcul des indicateurs des cibles prioritaires et le Rapport national sur la préparation du Forum politique de haut niveau, Edition 2017 sont officiellement lancés vendredi 23 Février dernier à la salle de Conférence du CNCB de Cotonou sous la présidence du Ministre d’Etat en charge du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané.

(Aline ASSANKPON)

Adoptés en 2015, les Objectifs de Développement durable (ODD) sont assortis de 169 cibles et 280 indicateurs indissociables, qui s’imposent à toutes les nations du monde. Néanmoins, chaque Etat devra tenir compte de ses réalités, de ses spécificités et de son niveau de développement pour fixer ses propres cibles au niveau national pour la réalisation de l’Agenda 2030. Il s’agit en réalité d’établir un ordre de priorité dans les 169 cibles globales et les contextualiser en tenant compte des défis de développement en lien avec les 17 ODD.

C’est ce qui justifie l’engagement du Bénin dans la priorisation des cibles qui seront arrimées au Programme d’action du Gouvernement (PAG) afin de faciliter leur mise en œuvre. 49 Cibles des 169 des ODD sont retenues de manière objective et inclusive avec l’outil d’Analyse rapide intégrée (RIA), conçu par le Groupe des Nations Unies pour aider les pays à évaluer l’alignement de leurs stratégies de développement sur les ODD.

Pour le Directeur général de la Coordination et du Suivi des ODD, Alastaire Alinsato, l’analyse documentaire du cadre de planification du développement a révélé une absence de documents pour certains ministères sectoriels pouvant favoriser la prise en compte des cibles prioritaires ODD. « Cette étape de priorisation permettra aux différents acteurs publics (central et local), privés de la société civile ou PTF de pouvoir intégrer les cibles retenues et leurs indicateurs dans leur cadre de résultats et dans les indicateurs de suivi de leurs politiques et programmes ».

Ph: DR-: Une vue partielle des participants

Ph: DR-: Une vue partielle des participants

A l’instar du lancement du rapport sur les 49 cibles prioritaires, le rapport sur le Forum politique de Haut Niveau édition 2017 et un Manuel de définition et de calcul des indicateurs élaboré pour les années 2020, 2025 et 2030 ont été également lancés. « L’analyse situationnelle des indicateurs associés aux cibles prioritaires indique que sur 168 indicateurs retenus après contextualisation des 280 indicateurs mondiaux associés au package des 49 cibles prioritaires du Bénin, 63 indicateurs, (soit 37 %) ne pouvant pas être calculés dans l’état actuel du système statistique national » a indiqué pour sa part, Alexandre Biaou, DG/INSAE.

Quelques défis à relever

A l’issue du processus d’intégration et de priorisation, quelques recommandations sont formulées à l’attention des autorités au niveau national, sectoriel et local en vue de la prise en compte et de l’atteinte des cibles prioritaires pour le Bénin. Quelques défis et par des moindres sont à relever ; il s’agit notamment de : définir explicitement  les indicateurs de suivi dans les différents cadres logiques, les éléments de résultats et de suivi-évaluation des politiques, des programmes et des projets nationaux ; veiller à une bonne formulation des indicateurs, à leur méthode de calcul et aux sources de données nécessaires ; doter tous les ministères de documentas de politiques sectorielles de développement ; renforcer les capacités des ressources humaines en charge de la mise en œuvre des actions de développement durable et d’investir dans la production d’informations statistiques en mobilisant des ressources tant domestiques qu’extérieures indispensables pour le financement de la statistique.

Un cri de cœur qui a reçu un écho favorable ; puisque le Coordonnateur Résident  du Système des Nations Unies et Représentant du PNUD, M. Siaka Coulibaly salue non seulement  le leadership national ainsi manifesté dans la prise en charge de l’Agenda de Développement 2030 ; mais également promet l’appui financier de l’institution qu’il représente. « Les Nations Unies restent totalement disponibles pour vous y accompagner afin d’accroître les marges de manœuvre du Bénin pour la mobilisation des ressources financières nécessaires pour financer le développement ».

A la suite de quelques représentants des Organisations de la société civile (OSC) qui ont manifesté leur disponibilité pour la réalisation d’un rapport alternatif en vue d’accompagner le Gouvernement, le Ministre d’Etat en charge du Plan et de Développement, Abdoulaye Bio Tchané, rassure d’abord les uns et les autres sur la priorisation qui n’est pas une forme d’hiérarchisation ou d’ordonnancement des ODD qui s’équivalent plutôt. « La priorisation des cibles des ODD, devient pour nous au Gouvernement un repère pour toute l’action publique. Nous nous sommes donnés un devoir au Gouvernement de veiller à l’alignement scrupuleux de l’ensemble de nos documents de politique sur les ODD ; notamment : le PND, le PC2D, les Stratégies Sectorielles y compris les PDC ainsi que les documents cadre de coopération avec les PTF » a rassuré le Ministre d’Etat.

 

Encadré : Forum politique de Haut Niveau (FPHN) – Edition 2018

 

Une fois encore, dans  environ sept mois, le Bénin prendra une part active dans  l’édition 2018 du Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) et dont les travaux préparatoires viennent d’être lancés.

L’objectif est de maintenir l’engouement des différentes parties prenantes et de soumettre une fois  encore le Bénin à l’évaluation des paires en vue de consolider sa position de leader sur le plan mondial.  Pour y arriver, le Gouvernement entend faire des progrès significatifs dans le volet opérationnel de la mise en œuvre des ODD. Le DG/Coordination et du Suivi des ODD et le Ministre de Développement appellent donc à la mobilisation générale autour des différents engagements. « Aucun sacrifice ne serait de trop ; aucun effort ne serait ménagé ; aucune rigueur ne serait excessive. Et nul n’est et ne sera de trop. De même que personne ne sera laissé de côté… » comme l’indique l’Agenda 2030.

Les travaux du FPHN s’articuleront autour du thème : « Transformation vers des sociétés durables et résilientes » avec un focus sur les : ODD 6 (Eau propre et assainissement) ; ODD 7 (Energie propre et d’un coût abordable) ; ODD 11 (Villes et communautés durables) ; ODD 12 (Consommation et production responsables) ; ODD 15 (Vie terrestre) et ODD 17 (Partenariats pour la réalisation des objectifs).

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>