Flash Infos:

57ème célébration de l’accession du Bénin à l’indépendance : Un nouvel élan vers le progrès et la modernité

 Au-delà de l’enthousiasme général noté à travers cette 57ème célébration de l’accession du Bénin à l’indépendance, il convient de revenir sur le discours du Président de la République, Patrice Talon, à la veille de cette fête, ce lundi 31 Juillet 2017. Cette célébration amorcera l’avenir du Bénin dont le peuple doit se mettre résolument au travail afin de se mettre au diapason des défis de l’heure. Pour y parvenir Patrice Talon lance un appel à la mobilisation de toutes les énergies, à la confiance en l’avenir et à la foi en notre capacité de réussir ensemble.

Ph: DR-: Le président de la République du Bénin, Chef de l'Etat, Son Excellence Patrice Guillaume Athanase Talon lors de son adresse à la nation.

Ph: DR-: Le président de la République du Bénin, Chef de l’Etat, Son Excellence Patrice Guillaume Athanase Talon lors de son adresse à la nation.

Du 1er  Août 1960 à ce jour, c’est indéniablement un parcours éloquent, truffé de défis socio-politique et économique. Tant d’évènements qu’on peut illustrer au nombre desquels, la période postcoloniale, la révolution du 26 Octobre 1972,  l’historique conférence des forces vives de la nation de Février 1990. Une référence exceptionnelle de l’histoire politique du Bénin parce qu’elle aura eu le mérite d’instaurer le système démocratique et de pluralisme politique marqués par une stabilité politique légendaire et une alternance politique à la tête de l’Etat.

Ces différentes étapes de la vie politique béninoise se sont opérées en synergie avec le développement économique et sociale qui, du moins participe de la paix d’un Etat. Car dit-on souvent, « seule la politique ne peut entretenir un peuple affamé qui a soif de souveraineté ». Une souveraineté qui sous-entend, une réponse efficiente et effective aux questions d’emplois, de création de richesses, d’éducation, de santé, d’assainissement, d’énergie et de sécurité alimentaire.

Ph/ DR-: L'orchestre de la Gendarmerie qui a accompagné militaire et paramilitaire

Ph/ DR-: L’orchestre de la Gendarmerie qui a accompagné militaire et paramilitaire

« L’indépendance c’est (…) le choix de la responsabilité… »

C’est à juste titre que Patrice Talon a évoqué dans son adresse à la nation la réponse aux diverses préoccupations du peuple qui s’impatientent déjà tant bien que mal.  En invitant ses compatriotes à méditer sur le sens et la portée de cette fête nationale pour en sortir quelque chose de profond au-delà des festivités diverses et variées organisées à travers tout le pays, il reste persuadé que «l’indépendance c’est la liberté certes, mais c’est surtout le choix de la responsabilité. La liberté ne devient véritablement un acquis, que lorsque nous en faisons un pari ambitieux. Celui de la volonté inébranlable d’aller toujours vers le progrès économique et social pour un bien être durable ».

C’est fort de cette conviction qu’un nouvel élan vers le progrès et la modernité a été pris sous l’impulsion du gouvernement du Nouveau départ à travers le PAG. En témoigne, les réformes entreprises et les chantiers déjà engagés et ceux à réaliser pour son quinquennat. «Notre pays a un grand destin, c’est autour de cette conviction que je fonde l’action de mon gouvernement. Une action qui appelle des efforts constants certes, mais nécessaire à la relance de notre économie, à sa transformation structurelle en vue d’assurer l’amélioration de nos conditions de vie. C’est ce qui justifie mon appel à la mobilisation de toutes les énergies, à la confiance en l’avenir radieux de notre pays et à la foi en notre capacité de réussir ensemble. Ce sont là, en effet, les ressorts indispensables à la réussite de cette œuvre palpitante exigeante, mais ô combien passionnante» a souligné le chef de l’Etat.

Les parachustistes commandos

Les parachutistes commandos

De grands chantiers de développement en perspectives

Un appel d’abord à la confiance en l’avenir radieux mais ensuite à la mobilisation de toutes les énergies sur la kyrielle des projets et chantiers de développement avec des modèles économiques et financiers désormais fiables rassure-t-il. Il s’agit en effet, des projets déjà finalisés et dont la viabilité et la pérennité sont assurés et qui  verront le jour dans le cadre d’un aménagement équilibré du territoire.

Il s’agit notamment des projets relatifs à la sécurité des villes, des campagnes et sur les axes routiers du pays, (en référence à la fusion de la police et de la gendarmerie pour donner naissance à une unité dite « Force républicaine » qui sera opérationnelle d’ici 2018); de la fourniture et de la distribution de l’eau, de l’énergie électrique ; de l’éducation avec l’installation prochaine du Conseil national de l’Education nouvelle génération ; de la mise en place d’un nouveau système de santé  pouvant garantir des soins de santé ; de nouveau mécanisme de protection sociale surtout en faveur des populations vulnérables ; de la modernisation de la gestion des déchets dans l’agglomération du grand Nokoué ; du développement agricoles et de l’amélioration des revenus des producteurs agricoles ; du lancement de la Cité internationale du Savoir et de l’Innovation à Sèmè-Kpodji ; de la promotion immobilière ; de la finalisation des projets touristiques sur les sites prioritaires d’Abomey, Allada, Ouidah, Porto-Novo et Nikki.

Aussi, promet-il une nouvelle mode de gestion sécurisée de la Pendjari et du parc régional W ; de l’assainissement des plans d’eau et de la réinvention de la Cité lacustre de Ganvié, de l’instauration de la meilleure gouvernance dans tous les secteurs et de la lutte contre l’impunité.

D’ores et déjà, le chef de l’Etat remercie la population béninoise, pour les sacrifices qui seront consentis dans la réalisation de ces nombreux chantiers qui auront à coup sûr, un impact positif et durable sur leurs conditions de vie. « Pour réaliser tout cela et l’inscrire dans la durée,  je reste persuadée que chaque compatriote ait convaincu qu’il n’y a pas de réponse concrète et durable aux aspirations individuelles et collectives sans une économie bien structurée, une justice crédible et des services sociaux de qualité. Nous y travaillons tous ensemble et je vous félicite pour les sacrifices que vous y consentez ».

Des prix d’excellence aux plus méritants dès 2018

Un clin d’œil a été fait à la génération montante qui indéniablement constituera la masse ouvrière  de demain. Pour ce faire le chef de l’Etat se dit très déterminé à leur assurer un mieux-être pérenne et à leur créer des conditions favorables.

Dans cette perspective, il sera instauré l’initiative présidentielle de promotion de l’excellence à partir de 2018. Il s’agit selon ses termes, de stimuler les talents et de décerner chaque année, à la veille de célébration de la fête nationale, des prix d’excellence aux plus méritants, notamment aux meilleurs Elèves et Etudiants, Agriculteurs, Artisans et Artistes, Journalistes, femmes et hommes de lettres. Ces derniers se verront désormais décerner ce prix sur la base des critères de qualité et des compétences qui auraient permis de les identifier. « Ce faisant, j’ai la conviction que la saine émulation faisant son œuvre et nous irons d’espoir en espoir » se rassure-t-il.

L’adhésion de tous aux réformes prévues en est la clé.

Invitant tous les Béninois à mettre la main à la pâte afin de parvenir à la réalisation de cet idéal qui ne prendra corps que dans une organisation efficience de l’administration publique ; dans la rigueur qui accompagne l’action et dans la lutte quotidienne de toutes les formes de déviances qui ternissent l’image du pays.  Et ceci, nul ne doute que le Gouvernement de la rupture s’y attèle déjà depuis le 6 Avril 2016. Les choses ne seront plus comme avant : c’est le prix à payer. « Il faudra sans doute avec plus d’engagement que par le passé, lever toutes les barrières qui retiennent encore l’élan de notre communauté vers le progrès attendu » martèle le chef de l’Etat.

Aline ASSANKPON

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>