Flash Infos:

Finances: La BOAD envisage des prêts à moyen et long termes de plus de 1500 milliards FCFA sur les cinq prochaines années

Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni pour sa 99ème session ordinaire dans les locaux du siège de la Banque Centrale de Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Niamey (Niger), sous la présidence de Monsieur Christian ADOVELANDE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD.

Ph/DR-: Christian Adevèlandé, Directeur général de la BOAD

Ph/DR-: Christian Adevèlandé, Directeur général de la BOAD

Après avoir approuvé le procès-verbal de sa 98ème réunion qui s’est tenue le 26 septembre 2015 à Dakar (Sénégal), le Conseil a examiné et approuvé l’arrêté des comptes de la Banque au 30 septembre 2015, les Perspectives financières actualisées (PFA) 2015-2019, et le projet de budget-programme 2016-2018.

Les PFA indiquent que sur la période 2015-2019, la BOAD envisage des approbations de prêts à moyen et long termes de 1523,3 milliards de FCFA, soit : 217 milliards de FCFA en 2015 ; 346,3 milliards de FCFA en 2016 ; et 320 milliards de F CFA sur chacun des trois derniers exercices du quinquennat. Ces chiffres ne tiennent pas compte des interventions du Fonds de Développement de l’Energie (FDE) mis en place par l’UEMOA et géré par la BOAD, pour lequel il est prévu 39,5 milliards de FCFA correspondant au reliquat de ressources sur ce Fonds.

Les niveaux d’intervention prévus sur le quinquennat sont de 244,4 milliards de FCFA pour les prêts à court terme, 34,5 milliards de FCFA pour les prises de participation, et 20 milliards de FCFA pour la garantie. Ces prévisions pourraient être sensiblement revues à la hausse si les initiatives en cours pour doter la BOAD de ressources concessionnelles s’avèrent fructueuses. Les orientations contenues dans ces PFA, ainsi que dans le Plan stratégique 2015-2019 de la BOAD, ont inspiré l’élaboration du budget-programme 2016-2018.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration a approuvé deux prêts à moyen et long termes pour un montant de 15 milliards de F CFA, et un prêt à court terme de 4 milliards FCFA. Ces nouvelles interventions portent à 3371,9 milliards de FCFA le montant global des financements à moyen et long termes de la BOAD hors FDE, correspondant à 738 projets. Quant au montant cumulé des financements à court terme, il s’élève à 221 milliards de F CFA pour 26 opérations.

Les prêts approuvés portent sur les projets suivants :

Financement partiel du projet d’interconnexion électrique des Etats membres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), d’un montant de 10 milliards de FCFA à raison de 4 milliards de FCFA pour la Guinée-Bissau et 6 milliards FCFA pour le Sénégal.Le projet consiste en la réalisation de plusieurs ouvrages, dont la construction de 1 677 km de lignes de transport de 225 kV interconnectant les réseaux électriques des quatre pays membres de l’OMVG (Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Sénégal).

Mise en place d’une cinquième ligne de refinancement d’un montant de 5 milliards de FCFA en faveur de Fidelis Finance – Burkina. Cette ligne comprend un volet « accord-cadre de refinancement» d’un montant de 2 milliards de FCFA et un volet « ligne de crédit-bail » d’un montant de 3 milliards de FCFA, destiné au refinancement d’investissements productifs dans les secteurs éligibles au financement de la BOAD.

Renouvellement du prêt à court terme d’un montant de 4 milliards de FCFA en faveur de la Société africaine de transformation, de reconditionnement et de commerce (SATREC), pour le financement de l’importation de lait en poudre au Sénégal. Ce nouveau concours permettra à la société d’augmenter de 2000 à 2 750 tonnes la quantité de lait transformé chaque mois.

Les dossiers ci-dessous cités ont également été approuvés :

Mise en place d’une ligne de crédit complémentaire d’un montant de 40 millions d’euros (26, 238 milliards de F CFA) de la Banque africaine de développement (BAD) en faveur de la BOAD pour le refinancement d’un prêt octroyé par la BOAD à la Compagnie d’électricité du Sénégal.

Octroi d’une deuxième ligne de crédit d’un montant de 30 millions d’euros (19,678 milliards de F CFA) de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) à la BOAD pour le financement des opérations de court terme.

Mise en place d’une ligne de crédit de 40 millions d’euros ((26,238 milliards de F CFA) de la Banque allemande KfW à la BOAD, avec rétrocession à la Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA). Ce concours est entièrement destiné à la promotion de l’habitat des populations à revenus modestes dans les pays de l’UEMOA.

Restructuration du prêt pour le financement partiel du projet de construction d’un satellite panafricain de télécommunication par RascomStar-Qaf (RSQ). Approuvé en mars 2006, ce prêt s’élève à 5,6 milliards de FCFA.

Renouvellement des membres du Comité d’audit de la BOAD. Ce Comité est composé de 4 membres désignés chacun pour un mandat de deux ans.

Le Conseil a émis un avis favorable sur 4 dossiers :

Reprise des financements concessionnels de la BOAD avec la mobilisation de ressources internes ; Proposition de nomination du Commissaire aux comptes de la BOAD pour les exercices 2016 à 2018 inclus ; Etat de recouvrement des créances sur prêts de la BOAD au 30 novembre 2015 ; Note relative à la levée des immunités et privilèges de la BOAD dans le cadre de l’émission inaugurale de titres d’emprunt sur le marché financier international.

Enfin, les Administrateurs ont pris connaissance des dossiers suivants :

Compte-rendu de la 21ème réunion du Comité d’Audit de la BOAD ; Etat d’avancement de la mise en œuvre opérationnelle du Schéma directeur informatique de la BOAD ; Rapport de synthèse des évaluations rétrospectives de performance du projet de reprise du revêtement et d’élargissement de la route Guidimouni-Gouré et du projet de réhabilitation de la route Gouré-Lawandi au Niger ;  Rapport de synthèse des évaluations rétrospectives de performances de la première ligne de refinancement en faveur de la Banque malienne de solidarité (BMS) et de Coris Bank International (CBI) au Burkina Faso ; Projet de refonte du modèle de tarification des prêts de la BOAD ; Compte-rendu de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l’UMOA tenue le 29 septembre 2015 à Dakar.

En clôturant les travaux, le Président Christian ADOVELANDE a, au nom du Conseil d’Administration, remercié les autorités nigériennes et le Gouverneur de la BCEAO, pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé aux Administrateurs, ainsi que pour les dispositions matérielles et organisationnelles ayant permis la tenue de cette session dans les meilleures conditions. (Source : BOAD)

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>