Flash Infos:

Religion / Ordination épiscopale de Mgr Roger Houngbédji / Début du ministère du plus jeune évêque du Bénin : « Je me fais tout à tous, dans l’amour et la vérité »


287 Vues

Nommé le 25 juin 2016 par le Pape François à la tête de l’Archidiocèse de Cotonou, Mgr Roger Houngbédji a été officiellement ordonné évêque, le samedi 24 septembre au Palais de Congrès de Cotonou. La messe d’ordination épiscopale a été présidée par le Cardinal Théodore Adrien Sarr, archevêque émérite de Dakar. Ses deux co-consécrateurs sont respectivement Mgr Brian Undaigwe, Nonce apostolique près le Bénin et le Togo, et Mgr Antoine Ganyé, archevêque émérite de Cotonou. Une vingtaine d’évêques, des centaines de prêtres et religieux et des milliers de fidèles et laïcs, venus de part le monde, ont participé à cet événement historique.

Le nouvel Archevêque de Cotonou, Monseigneur Roger Houngbédji

Le nouvel Archevêque de Cotonou, Monseigneur Roger Houngbédji

Sous le ciel du Palais des congrès de Cotonou, les drapeaux Jaune-blanc du  Vatican et vert-jaune rouge du Bénin ont flotté toute la journée pour annoncer l’ordination épiscopale du huitième archevêque de Cotonou. La célébration a été marquée par la profession de foi dans un dialogue entre le principal consécrateur et l’ordinant, l’imposition des mains et du Livre des évangiles, l’onction de la tête.  Puis, le point d’orgue a été la remise du Livre des évangiles, de l’anneau à l’annulaire droit, de la mitre (casquette des évêques), de la crosse (long bâton pastoral d’évêque) et le baiser de paix symbolisant l’accueil des évêques présents. Le Cardinal Théodore Adrien Sarr, archevêque émérite de Dakar, se fondant sur le sens de l’ordination et l’évangile du bon pasteur (Jean 10. 11-18), a expliqué que le porte-parole de Dieu rejoint la multitude des opprimés à l’image du Christ et des prophètes Jérémie et l’apôtre Paul dont parlent les deux lectures. Il a appelé le nouvel évêque à l’amour de Dieu et des hommes ainsi qu’à la charité et à la vérité dans sa mission.

Mgr Antoine Ganyé, archevêque émérite de Cotonou, a présenté l’étendue de l’archidiocèse de Cotonou et indiqué au nouvel évêque les vertus dont il devra s’armer durant son ministère. Par ailleurs, il a ajouté que « pour être évêque, il faut totalement compter sur la grâce divine et la collaboration du clergé ».

Mgr Brian Undaigwe, Nonce apostolique près le Bénin et le Togo a invité le clergé local à être «pour le nouveau pasteur des experts en communion ».

Pour sa part, Mgr Roger Houngbédji, à genoux, a imploré la bénédiction de l’assemblée pour l’introduire dans son épiscopat. Comptant sur la grâce divine, il s’est remis aux prières du peuple de Dieu. Le programme d’actions qu’il se fixe est « l’annonce de la Bonne nouvelle ». Mais un évangile qui amène les fidèles à reconnaître Jésus comme unique Seigneur. Sa devise, «Je fais tout à tous, dans l’amour et la vérité ». A 53 ans, Mgr Roger Houngbédji, Frère dominicain de l’ordre des Prêcheurs est le deuxième plus jeune évêque de l’histoire du Bénin.

Sonagnon Adam 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page