Flash Infos:

Energies : Le Bénin ouvre une plateforme pédagogique dans le domaine de l’énergie, la première en Afrique de l’Ouest


436 Vues

ph/DR: La mise en oeuvre du Projet d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique

Dans le cadre du Projet d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique, dont l’une des vocations est d’assurer la ressource humaine dans le secteur, le Bénin a lancé une plateforme qui servira à la formation technique et professionnelle des techniciens et professionnels de l’énergie.

Le ministre d’Etat béninois chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, et le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, ont inauguré le mercredi 17 mai, une plateforme pédagogique dans le domaine de l’énergie. Elle est exclusivement réservée à la formation pratique des techniciens et des professionnels notamment dans les secteurs des réseaux, du transport et de la distribution.

La plateforme est constituée d’une ligne haute tension de 161 Kv composée de trois portées et d’une travée transformateur comprenant des disjoncteurs, sectionneurs, réducteurs de mesures, parafoudre et d’un transformateur de puissance de récupération.

En Afrique de l’Ouest, le Bénin est le premier pays à disposer d’une telle infrastructure de formation, à en croire le ministre de l’Energie. « Elle permettra au pays d’être une référence en matière de formation », a-t-il ajouté.

L’infrastructure a été ouverte dans le cadre du Projet d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique (PADSBEE), dont l’un des volets est de former sur le territoire béninois des techniciens dans les métiers du domaine. Son lancement s’est fait grâce à la collaboration entre le gouvernement béninois et ses partenaires le Maroc et la France.

Pour les partenaires, l’objectif visé est le même : améliorer les parcours de formation. Ainsi, il est adossé sur la stratégie de développement de l’enseignement technique et professionnel. Celle-ci est inscrite à l’ordre des priorités gouvernementales, et dont l’une des orientations est d’instaurer plus de pratiques (80%) dans les programmes de formation scolaires et académiques.

La plateforme est installée dans l’enceinte de la Communauté électrique du Bénin (CEB), une organisation détenue conjointement par les gouvernements du Bénin et du Togo. Cette institution sera la première à bénéficier des compétences des techniciens formés. Ce qui lui permettra d’atteindre l’un de ces objectifs qui est d’atténuer la dépendance des deux pays en matière d’électricité du Ghana. (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page