Flash Infos:

En Afrique subsaharienne, la covid-19 et l’insécurité ont accru les problèmes de corruption (Transparency International)


577 Vues

Ph/DR: Selon Transparency International, 23 pays d’Afrique subsaharienne ont enregistré une progression de leurs scores par rapport à 2020

Selon le classement 2021 de l’indice de perception de la corruption, 23 pays d’Afrique subsaharienne ont enregistré une progression de leurs scores par rapport à 2020. Cependant, sur les 10 dernières années, 80% des pays de la région ont stagné.  

En 2021, la covid-19 et les crises sécuritaires ont aggravé les problèmes de corruption en Afrique subsaharienne. C’est ce qu’a indiqué l’ONG Transparency International dans son dernier rapport sur l’indice de perception de la corruption (IPC).

« Avec la covid-19 qui a durement frappé le continent, jusqu’alors moins touché, à laquelle s’ajoutent les conflits armés prolongés et les menaces terroristes croissantes, 2021 a été une année tumultueuse pour l’Afrique subsaharienne. Ces tendances inquiétantes exacerbent les graves problèmes de corruption qui existent depuis longtemps », indique l’organisation. Concrètement, l’ONG estime que les gouvernements ont imposé des « restrictions disproportionnées aux libertés civiles souvent sous couvert de contenir la pandémie ». Ce qui a eu pour effet de réduire la capacité des populations à demander des comptes au pouvoir. Cette situation a contribué à ralentir les performances de la région dans l’édition 2021 de l’IPC.

Selon le rapport, le score moyen de la région l’année dernière est de 33 sur 100, 100 étant la note maximale attribuable à un pays considéré comme très faiblement corrompu. Bien que ce score se soit sensiblement amélioré par rapport à 2020 (32 sur 100), on note que cinq pays sur 49 (Seychelles, Cap-Vert, Botswana, Maurice et Rwanda) affichent un score au-dessus de la moyenne (50) contre 6 en 2020. En 2021, 23 pays ont par ailleurs enregistré une progression de leurs scores par rapport à 2020.

Depuis 2012, les Seychelles, pays le mieux classé du continent, ont progressé de 12 points dans le classement. La Tanzanie a quant à elle enregistré une progression de 8 points depuis 2014, alors que le Sénégal, l’Angola et la Côte d’Ivoire en ont gagné 7. Ces deux derniers pays ont d’ailleurs inscrit la lutte contre la corruption dans leurs programmes publics depuis plusieurs années, avec des résultats visibles, quoiqu’insuffisants.

A titre illustratif, en septembre dernier, une « opération coup de poing » a été lancée par l’Etat ivoirien au sein de son administration. En Angola, les autorités ont mené des enquêtes de corruption très médiatisées qui ont notamment abouti à la chute des membres de l’ancienne famille au pouvoir, notamment José Filomeno et Isabel dos Santos, fils et fille de l’ancien président Eduardo dos Santos.

Cependant, malgré ces améliorations significatives, le tableau de la lutte contre la corruption dans la région reste sombre. D’après Transparency International, « les progrès réalisés par une poignée de pays sont éclipsés par le recul ou la stagnation d’autres pays et par la mauvaise performance globale de la région ». Ainsi note-t-on une baisse de 12 points dans le score du Liberia depuis 2012, malgré l’élection à la présidentielle de l’ancien footballeur George Weah qui a fait de la lutte contre la corruption l’une de ses promesses de campagne. Au Botswana, le score de 55 sur 100 en 2021 cache une baisse de 10 points depuis 2012, alors que le Mali et le Soudan du Sud eux, ont respectivement perdu 6 points et 3 points, depuis 2015 et 2013.

Au total, 80% des pays de la région ont stagné au cours des 10 dernières années. Pour inverser la tendance, Transparency International appelle les gouvernements à réaliser plus d’efforts dans la garantie des libertés publiques tout en améliorant les contrôles anti-corruption.

« La corruption persistante est allée de pair avec des changements de pouvoir anticonstitutionnels dans plusieurs parties du continent », indique l’ONG. Et d’ajouter : « des progrès durables en matière de lutte contre la corruption ne peuvent être réalisés que si les contrôles sociétaux et institutionnels du pouvoir sont assurés. Les gouvernements doivent de toute urgence alléger les restrictions disproportionnées imposées aux libertés civiles, et cesser d’utiliser la covid-19 ou les conflits en cours comme prétexte pour étouffer la dissidence. De plus, lorsque des allégations d’abus surviennent, les agences de lutte contre la corruption et les institutions judiciaires doivent demander des comptes – peu importe le pouvoir dont disposent les coupables ».

Notons qu’en Afrique du Nord, aucune progression n’a été notée en 2021.

Systemic political misconduct and private interests overtaking the common good have allowed the Middle East and North Africa region to be further ravaged by corruption and human rights abuses during the COVID-19 pandemic. #CPI2021 https://t.co/P8qutXly0j

— Transparency International (@anticorruption) January 26, 2022

 

 

 

Classement 2021 des pays africains selon Transparency International

Rang Afrique     Pays Score Rang mondial Variation du score depuis 2020
01 Seychelles 70 23 +4
02 Cap-Vert 58 39
03 Botswana 55 45 -5
04 Maurice 54 49 +1
05 Rwanda 53 52 -1
06 Namibie 49 58 -2
07 Sao Tomé-et-Principe 45 66 -2
08 Tunisie 44 70
09 Afrique du Sud 44 70
10 Ghana 43 73
11 Sénégal 43 73 -2
12 Bénin 42 78 +1
13 Burkina Faso 42 78 +2
14 Ethiopie 39 87 +1
15 Maroc 39 87 -1
16 Tanzanie 39 87 +1
17 Lesotho 38 96 -3
18 Gambie 37 102
19 Côte d’Ivoire 36 105
20 Malawi 35 110 +5
21 Sierra Leone 34 115 +1
22 Algérie 33 117 -3
23 Egypte 33 117
24 Zambie 33 117
25 Eswatini 32 122 -1
26 Gabon 31 124 +1
27 Niger 31 124 -1
28 Djibouti 30 128 +3
29 Kenya 30 128 -1
30 Togo 30 128 +1
31 Angola 29 136 +2
32 Liberia 29 136 +1
33 Mali 29 136 -1
34 Mauritanie 28 140 -1
35 Cameroun 27 144 +2
36 Ouganda 27 144
37 Madagascar 26 147 +1
38 Mozambique 26 147 +1
39 Guinée 25 150 -3
40 Centrafrique 24 154 -2
41 Nigeria 24 154 -2
42  Zimbabwe 23 157 -1
43 Erythrée 22 161 +1
44 Congo 21 162 +2
45 Guinée-Bissau 21 162 +2
46 Comores 20 164 -1
47 Soudan 20 164 +4
48 Tchad 20 164 -1
49 Burundi 19 169
50 RDC 19 169 +1
51 Guinée équatoriale 17 172 +1
52 Libye 17 172
53 Somalie 13 178 +1
54 Soudan du Sud 11 180 -1

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page