Flash Infos:

Droits des femmes dans l’espace CEDEAO : les Experts et Ministres Genre examinent des projets de stratégies de lutte contre la VSBG et le harcèlement sexuel.


320 Vues

Ph/DR: Photo de famille_Réunion des Experts Genre de la CEDEAO_Dakar_Octobre 2021

Le Centre de la CEDEAO pour le Développement du Genre (CCDG) organise du 11 au 13 Octobre 2021 à Dakar au Sénégal, une réunion des Experts, suivie d’une réunion des Ministres en charge du Genre et de la Femme des Etats membres de la CEDEAO, le 15 Octobre 2021, sur le projet de stratégie régionale de la CEDEAO pour prévenir et répondre à la violence sexuelle et basée sur le genre ; et sur le projet de la CEDEAO sur le harcèlement sexuel dans les lieux de travail et les institutions de formation.

L’Afrique de l’Ouest, comme d’autres pays du monde, connaît une récurrence de la violence sexuelle et sexiste aussi bien dans les espaces privés que publics. Il a été constaté une très forte escalade de la violence basée sur le genre, en particulier de la violence sexuelle perpétrée contre les femmes et les filles pendant la Pandémie COVID-19, durant laquelle des restrictions de déplacement et des confinements ont été mis en place.

Les Etats membre de la CEDEAO ont certes eu à prendre des mesures contre le phénomène pour défendre et pour accompagner les victimes. Toutefois, les défis restent énormes, notamment la culture du silence et la banalisation des violences basées sur le genre qui font que les auteurs des violences restent impunis. C’est donc pour consolider les acquis des États membres que la Commission de la CEDEAO, à travers le CCDG, a décidé de remédier à cette situation des violences sexuelles et basées sur le genre.

Lire aussi  WiLDAF-Bénin lance un cri du cœur aux autorités judiciaires compétentes (Communiqué de presse)

La réunion des Experts et celle des Ministres en charge du Genre et de la Femme dans les Etats membres de la CEDEAO visent à mettre en œuvre l’engagement pris en Janvier 2021 par les Chefs d’Etat et de Gouvernement dans la «Déclaration sur la tolérance zéro à l’égard de la violence sexuelle et sexiste et l’élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles à tout moment et en toutes circonstances dans la région de la CEDEAO». Ceci, à travers la définition d’une stratégie régionale et d’un plan d’action pour la prévention et la lutte contre la violence sexuelle et sexiste dans la région de l’Afrique de l’Ouest. Car cette Déclaration exhorte la Commission de la CEDEAO à fournir aux États membres de tels documents pour éliminer toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles dans la région.

Au cours de ces deux réunions, les participants auront à examiner et apporter des contributions concrètes au projet de stratégie régionale pour la prévention et la réponse à la violence sexuelle et sexiste et l’élimination de toute violence à l’égard des femmes et des filles ; et au projet de Politique de la CEDEAO sur le harcèlement sexuel sur les lieux de travail et dans les établissements d’enseignement. Ils auront ensuite à proposer des politiques types sur le harcèlement sexuel dans les lieux de travail et les établissements d’enseignement ; et faire des recommandations sur les activités qui peuvent être menées aux niveaux régional, national et local pour les deux programmes.

Lire aussi  Droits des femmes dans l’espace CEDEAO : Experts et Ministres Genre examinent des projets de stratégies de lutte contre la VSBG et le harcèlement sexuel.

Ces deux réunions de Dakar devront déboucher sur la mise en place de stratégies plus fortes et appropriées dans les États membres de la CEDEAO qui pourront influencer les changements dans les normes sociales, les comportements, les attitudes, les politiques et les lois propices à la tolérance zéro à l’égard de la violence sexuelle et sexiste et à l’élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles.

Les participants à ces deux rencontres sont les Ministres et les Experts en genre des États membres de la CEDEAO, le personnel du Centre de la CEDEAO pour le Développement du genre, les Partenaires techniques au Développement, les Organisations de la Société Civile, les spécialistes des Départements des affaires sociales et du genre, de l’éducation et des finances de la Commission de la CEDEAO.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page