Flash Infos:

Campagne cotonnière 2021-2022/ Fixation des prix :  Coton graine 1er choix 265 Fcfa/kg et Engrais 12.000 Ffca le sac de 50 kg


333 Vues

Ph/DR: Le Gouvernement vient d’homologuer les prix de cession fixés par les acteurs de l’AIC pour la campagne 2020-2021

Le conseil des ministres du mercredi 22 septembre 2021 a procédé à l’homologation des prix de cession des intrants et d’achat de coton graine aux producteurs, au titre de la campagne cotonnière 2021-2022. Le coton graine 1er choix à 265F le kg et l’engrais à 12.000 Fcfa le sac de 50 kg.

Au terme des concertations entre les professionnels de l’Association interprofessionnelle du coton (AIC) tenues en juin 2021 pour faire le bilan de la campagne cotonnière 2020-2021, les acteurs ont convenu d’arrêter les prix de cession des intrants aux producteurs comme ci-après : Engrais toutes catégories confondues: 240 Fcfa/kg, soit 12.000 Fcfa lesac de50 kg; Insecticides coton: 3.500 Fcfa le flacon pour le traitement d’un demi-hectare; herbicides totaux: 3.500 Fcfa/litre; Herbicides sélectifs: 5.000 Fcfa/litre; herbicides sélectifs précoces: 7.000 Fcfa/litre.

Ces acteurs se sont également accordés sur les prix d’achat nets à payer aux producteurs, au titre de la campagne 2020-2021. Ceux-ci se présentent ainsi qu’il suit: Coton graine biologique le coton graine conventionnel 1er choix : 265Fcfa/kg ; 2ème choix : 215 Fcfa/kg.

Quant aux prélèvements pour les fonctions critiques, ils s’élèvent à 13 FCFA/kg de coton-graine contre 10 FCFA auparavant, traduisant ainsi l’option des acteurs de la filière d’investir davantage dans la recherche. De même, les prélèvements destinés aux réserves stratégiques, représentent 5 FCFA/kg de coton-graine.

Le conseil, prenant acte de ce que ces niveaux de prix et de prélèvements ont été retenus d’accord parties,  a marqué son accord pour leur homologation.  L’objectif étant de motiver les producteurs à améliorer les rendements afin que le Bénin puisse maintenir son rang de leader continental en matière de production cotonnière.

Lire aussi  Approbation de la Stratégie nationale de développement du sous-secteur des semences végétales (2022-2026) : Pour de meilleurs rendements agricoles

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page