Flash Infos:

Burkina Faso : Vers la validation de la stratégie nationale de mise en œuvre de la ZLECAf pour le pays


346 Vues

Ph/DR : Le Burkina Faso procède à la validation du document provisoire de la stratégie nationale de la ZLECAf

La Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), en collaboration avec le Gouvernement du Burkina Faso organise du 15 au 16 avril 2021, à Ouagadougou, un atelier de validation de la stratégie nationale de mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) pour le pays.

Cette réunion qui se tient dans un contexte où les pays africains ont lancé en Juillet 2019 la première phase opérationnelle de la ZLECAf a pour objectif de servir de cadre de présentation pour discussion et validation de la stratégie nationale de mise en œuvre de cet accord en au Burkina Faso.

Pour la Directrice du bureau sous régional pour l’Afrique de la CEA, Ngone Diop, «Avec un marché intégré fort de 1,2 milliard de personnes et un Produit Intérieur Brut combiné estimé à 2.5 billions de dollars, la ZLECAf offre aux pays africains une opportunité sans précèdent de prendre leur envol économique et d’accélérer leur transformation structurelle ».

«La géopolitique de la réponse économique et sanitaire à la pandémie du Covid 19 nous rappelle l’impératif de l’industrialisation de l’Afrique, qui est une des principales visées de la ZLECAf. Le développement du continent se fera par la ZLECAf ou ne sera pas » a-t-elle ajouté.

Cet atelier de validation permettra de présenter : les principaux résultats de l’analyse diagnostique et le cadre stratégique décliné ; le projet de programme d’actions prioritaires associé au cadre stratégique ; la production d’un relevé des principaux commentaires et recommandations de l’atelier à valider par les participants ; la validation  du projet de document de la stratégie sous réserve de la prise en compte des commentaires et recommandations de l’atelier et enfin, la discussion et la définition d’une feuille de route sur les principales étapes à venir avec les membres du Comité de négociations sur la ZLECAf.

Cette stratégie dont l’élaboration repose sur un processus à la fois participatif et inclusif qui a permis la collecte de données à la fois quantitatives et qualitatives a pour objet principal de définir un schéma d’application des mesures contenues dans l’Accord instituant la ZLECAf et qui visent la libéralisation du marché national qui devra alors s’insérer harmonieusement dans un cadre d’intégration à l’échelle continentale.

Prévu pour durer deux jours, l’atelier de validation va enregistrer la participation des structures membres du Comité de négociations sur la ZLECAf, les structures publiques directement concernées, les organisations professionnelles et faitières, le Parlement, la presse, les partenaires techniques et financiers, les acteurs individuels du secteur privé et des experts de la CEA et de la CUA.

L’atelier national de validation du document provisoire de la stratégie nationale de la ZLECAf du Burkina Faso est l’une des actions clés du projet financé par l’Union européenne : « Approfondir l’intégration commerciale de l’Afrique par une mise en œuvre efficace de la ZLECAf pour soutenir l’intégration économique «  avec un budget total de 8 millions d’euros.

Depuis 2019, la CEA a dirigé la mise en œuvre de la première phase de ce projet financé par l’Union Européenne pour un an et continue à mettre en œuvre, avec ses partenaires, la deuxième phase qui a démarré en janvier 2020 et qui se terminera en décembre 2022. (Source : BSR/CEA/AO)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page