Flash Infos:

Gouvernance : Gabon : le maire de Libreville et le DG de la marine marchande arrêtés pour détournement de fonds


686 Vues

Ph: DR-: Le maire de Libreville et le DG de la marine marchande arrêtés pour détournement de fonds

Dans le cadre des opérations anti-corruption lancées début 2017 par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, Léandre Nzue, maire de Libreville, et Martin Ndong Ntoutoume, DG de la marine marchande ont été arrêtés. D’anciens ministres et des hauts fonctionnaires ont déjà été écroués.

Deux personnalités gabonaises ont été récemment arrêtées à Libreville, la capitale du pays, pour détournements des fonds. Il s’agit notamment de Léandre Nzue, maire de la commune de Libreville, qui a été interpellé le 11 septembre dernier et placé en détention dans les geôles de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM), aussi appelée B2.

Même si aucune information officielle n’a été donnée sur les mobiles de son arrestation par les services de renseignement, certaines sources font savoir qu’il est soupçonné d’avoir détourné des fonds publics et blanchi des capitaux au sein de la commune qu’il dirige depuis mars 2019. Pour l’instant, les yeux sont tournés vers la DGCISM afin de savoir si le maire sera libéré ou placé sous mandat de dépôt. Aux dernières nouvelles, selon le site Gabon Review, il aurait été transporté à l’hôpital suite à un malaise cardiaque.

Président de l’Association des cités et gouvernement locaux unis d’Afrique depuis 2019 et ce, jusqu’en 2021, Léandre Nzue a été arrêté après la convocation de plusieurs cadres de la mairie. Parmi ceux-ci, figurent l’inspecteur général municipal, Christian Enghot, et le conseiller politique de l’édile de Libreville, Ramsès Ekomi.

Agé de 62 ans, Léandre Nzue est un homme de terrain qui a fait ses preuves en tant que politicien au sein du parti au pouvoir, le Parti démocratique gabonais (PDG). Il s’est également illustré au sein de la haute l’administration, notamment au cabinet du ministre de la Fonction publique (1992-1997). Il a été conseiller du directeur général de Gabon Télécom, puis du président-directeur général de La Poste SA de 2002 à 2007.

Le DG de la marine marchande

La deuxième personnalité concernée par les arrestations n’est autre que le directeur général de la Marine marchande, Martin Ndong Ntoutoume. Il a été déféré le 11 septembre à la prison centrale de Libreville après son interpellation par la Direction générale des recherches (DGR). Il est soupçonné d’avoir détourné  la somme de 2 milliards FCFA ainsi que des primes de ses collaborateurs. Il n’est pas la première personnalité de cette structure poursuivie dans le cadre d’une affaire judiciaire. En 2017, Léon Ndong Nteme, ancien directeur général de la marine marchande, et son conseiller juridique Didier Armand Kimbirima avaient été placés en détention préventive. (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page