Flash Infos:

Marché des Titres Publics (MTP) en réalité : Un secteur d’avenir, levier de développement pour le Bénin


26 306 Vues

Selon l’Agence UMOA-Titres, le marché des Titres publics offre une variété d’instruments qui permet de diversifier le portefeuille de l’investisseur.

Ce n’est plus à démontrer aujourd’hui que l’une des meilleures sources de financement des pays en voie de développement comme ceux de l’espace UEMOA reste le Marché des Titres Publics. Un marché qui affiche d’ailleurs une bonne performance au regard de ses résultats dans les huit pays membres de l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Toute chose qui facilite et attire les investissements dans l’espace.

Selon le magazine d’information, « La Tendance » de l’Agence UMOA-Titres, un pays comme le Bénin peut être fier d’appartenir à un espace tel que l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) avec son Marché des Titres Publics (MTP).

Un marché très dynamique qui a permis au pays selon le document de présentation de synthèse du budget du Ministère de l’Economie et des Finances de lever plusieurs milliards de FCFA. « En 2017, par exemple les bons du Trésor du Bénin sur le Marché régional des Titres Publics ont atteint un montant de 174 300 millions FCFA et les obligations du Trésor 542 314 millions F CFA soit au total 716 614 millions d’emprunts souverains en 2017. Pour l’année 2018, les bons du Trésor émis ont été évalués à 100 000 millions F CFA tandis que pour les obligations du Trésor, le montant total de 420 809 millions F CFA a été atteint ».

« En 2019, le marché par adjudication a été également sollicité plusieurs fois par le Bénin. Et la moisson reste abondante. Le pays a collecté un total de 519 000 millions F CFA. Une fierté pour les autorités gouvernementales du Bénin qui ne manquent d’exprimer leur satisfaction à la fin de chaque opération » souligne la publication.

« Un marché bien structuré »

Le MTP de l’UMOA démontre au fur et à mesure son dynamisme à accompagner les Etats dans la mise en œuvre de leurs programmes de développement et attire de plus en plus d’investisseurs. En effet, c’est l’unique marché régional par adjudication, exclusivement dédié au financement des Etats membres de l’UEMOA. Les émetteurs souverains sollicitent à travers des procédures adéquates, l’émission de titres publics souscrits par des acteurs spécifiques soit pour leur compte propre ou pour celui de tiers. Le marché est composé des émetteurs, des Spécialistes en Valeurs du Trésor, des intermédiaires de marché (Banques, SGI) et des autres investisseurs (particuliers, entreprises et organisations).

Concernant l’intermédiation, l’Agence UMOA-Titres a mené en 2019 et en relation avec les services concernés de la BCEAO, les adaptations opérationnelles et techniques en vue d’une accessibilité directe des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation qui ont un rôle décisif dans la sensibilisation des populations et la mobilisation de l’épargne publique. 2020 devra permettre de voir l’opérationnalisation de cette accessibilité.

Les produits disponibles sur le MTP

Au nombre des produits disponibles sur le Marché des Titres Publics, on peut citer les bons et les obligations du Trésor. Notamment les Bons Assimilables du Trésor (BAT) qui sont des titres de créances à court terme émis par l’Etat par voie d’adjudication avec une durée de maturité inférieure à 1an. L’avantage de ce type d’opération se trouve surtout sur la durée. C’est un placement à court terme qui répond à des impératifs de gestion de trésorerie alliant sécurité et qualité, un couple rendement/risque optimal, une rémunération connue et payée d’avance à l’investisseur lors de l’acquisition des titres. Un investissement sur les BAT permet de contribuer aux ressources de trésorerie de l’Etat.

Le second produit disponible sur le MTP est l’Obligation Assimilable du Trésor dont la maturité est supérieure à 3 ans. Il s’agit là d’un placement à moyen et long terme répondant à des impératifs de placement d’épargne ou de ressources longues alliant aussi sécurité et qualité. A ce niveau aussi, c’est un couple rendement/risque optimal. Un investissement permettant de contribuer au financement du budget de l’Etat.

Le troisième produit disponible, concerne les obligations synthétiques. Il s’agit d’un produit structuré constitué de plusieurs titres (bons et/ou obligations) à remboursement in fine. Les maturités à ce niveau sont multiples avec des possibilités d’investissement à court, moyen et long terme pour tous les investisseurs contrairement aux émissions d’instruments classiques.

Ainsi, le MTP offre une variété d’instruments permettant de diversifier le portefeuille de l’investisseur. Ce sont des investissements qui contribuent au financement des projets structurants de l’Etat. Il existe également sur le MTP plusieurs voies d’émissions dont l’adjudication ouverte ou ciblée et l’émission simultanée.

Compilation : Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page