Flash Infos:

SNU/Afrique de l’Ouest,  CEDEAO et CEA en partenariat


701 Vues

Ph: DR-: Mme Ngone Diop, la Directrice du Bureau régional Afrique de l’Ouest de la CEA (BSR-AO/CEA)

Pour une meilleure riposte à l’impact socio-économique du COVID-19 au niveau régional

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), à travers son Bureau Sous-Régional pour l’Afrique de l’Ouest (BSR-AO), a tenu, le 23 Avril 2020, une réunion virtuelle avec les Coordonnateurs résidents du Système des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). L’objectif étant d’agir en partenariat entre les trois institutions pour une réponse harmonisée et coordonnée au COVID-19 au niveau régional.

Placée sous la direction du Bureau de Coordination pour le Développement (DCO), cette réunion avait pour objectifs de discuter des domaines de collaboration entre le BSR-AO de la CEA et les Coordonnateurs résidents en Afrique de l’Ouest pour une meilleure riposte à l’impact socio-économique du COVID-19 au niveau des pays et un appui plus efficace et coordonné aux efforts des Etats dans le cadre de la mise en œuvre de la Décennie d’action pour la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

Selon le communiqué du BSR-AO, les Coordonnateurs résidents en Afrique de l’Ouest ont noté que la pandémie est non seulement une crise, mais également une occasion pour démontrer la dimension intégrée des actions du système des Nations Unies dans le cadre du « Delivering as one ».

«Dans presque tous les pays, nous nous rendons compte qu’en travaillant ensemble, nous apportons une valeur ajoutée et soutenons les gouvernements dans la réponse » a déclaré le chargé de programme principal du DCO, Themba Kalua.

Pour ces représentants du Système des Nations Unies (SNU), il urge donc de la nécessité d’avoir un partenariat avec le BSR-AO de la CEA pour une réponse harmonisée et coordonnée au COVID-19 au niveau régional. De même, la Vice-présidente de la Cedeao, Kinda Koronoa a affirmé pour sa part que « les chefs d’État ont confirmé la nécessité d’une approche harmonisée et coordonnée en tant qu’organisation régionale » à l’issue du dernier Sommet des 15 chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao, le 23 avril dernier et Ngone Diop, la Directrice du BSR-AO a indiqué que la tenue de ladite rencontre est une parfaite illustration du « Delevering as one » pour mieux répondre aux besoins et attentes des pays de la région ouest-africaine.

Les participants ont convenu à la fin de la réunion de créer, avec l’appui du DCO, une plate-forme qui les réunira pour discuter de questions spécifiques de développement. « Nous devons concrétiser cette plate-forme et commencer à avancer à travers elle de manière très concrète » a conclu Ngone Diop.

Rappelons que les réflexions entre le DCO, les Coordonnateurs résidents du Système des Nations Unies en Afrique de l’Ouest, la CEDEAO et le BSR-AO/CEA se sont déroulées dans un contexte où la sous-région se trouve confrontée à plusieurs défis : le COVID19, l’extrémisme violent et le terrorisme et leurs conséquences sur le développement.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page