Flash Infos:

Bénin / Transport / Lutte contre la surcharge routière : Le règlement de l’Uemoa entre en vigueur à partir du 1er septembre 2015


1 169 Vues

La préservation du patrimoine routier dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est dorénavant la chose la plus partagée par les ministres en charge des Transports de l’espace communautaire. Dans le cadre du Programme d’actions communautaires des infrastructures et du transport  routier, il est décidé pour compter de ce jour 1er septembre 2015 dans la mise en œuvre effective de la procédure de délestage et l’application des amendes prévues pour le règlement sur la totalité de la surcharge constatée. L’annonce a été faite ce lundi 31 Août par le ministre béninois en charge des Transports, Gustave Sonon aux responsables des syndicats des transporteurs.

Ph:DR-:  de façon concomitante, les dispositions transitoires en matière de contrôle de gabarit et de poids seront appliquées

Ph:DR-: de façon concomitante, les dispositions transitoires en matière de contrôle de gabarit et de poids seront appliquées

A partir ce mardi 1er Septembre 2015, le contrôle des poids des véhicules /camions gros porteurs  dans l’espace Uemoa  est soumis au Règlement n° 14/2005/CM/UEMOA du 16 décembre 2005 sera mise en œuvre. Une telle décision procède de l’engagement politique pris par les Etats à mettre en œuvre la stratégie sous-régionale de lutte contre la surcharge routière.

Dans l’adresse du Ministre en charges des Transports aux responsables des syndicats des transporteurs à divers niveaux ; notamment : le patronat  des entreprises de Transports du Bénin (PETRANS-Bénin) ; la Confédération des centrales et entreprises de transport de marchandises et de produits de carrières du Bénin, la satisfaction est totale par rapport à l’application de la dite loi.

Du côté des représentants des transporteurs, l’information a été bien reçue. Conscient de la préservation du patrimoine routier, ces derniers ont promis accompagner les autorités ministérielles. Il s’agira d’éradiquer l’extrême  surcharge  par la mise en œuvre effective de la procédure de délestage et l’application des amendes  prévues par le règlement sur la totalité de la surcharge constatée et ce pour compter de ce jour.

Dans la même lancée, il sera question d’appliquer de façon concomitante, les dispositions transitoires en matière de contrôle de gabarit et de poids (tolérance de 20 % maximum sur le poids total par rapport aux seuils réglementaires), par tous les ports et les principales plateformes génératrices de fret de plus de 200.000 tonnes  par an, à partir de ce 1er septembre 2015.

Aussi, à travers cette décision, il s’agit d’harmoniser les mesures transitoires d’application dudit règlement en accordant une tolérance maximale de 20 % sur le poids total par rapport aux seuils  réglementaires de poids  jusqu’au 1er septembre 2016.

Le ministre Gustave Sonon, attirant l’attention sur la marge du seuil de tolérance qui varie entre 20% et 30 %, promet des rencontres périodiques d’évaluation sur la mise en application de ce règlement communautaire.

La rédaction


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page