Flash Infos:

2e Edition du Forum de l’investissement commercial Afrique – Japon : Pour une meilleure compréhension des opportunités en Afrique.


2 657 Vues

Le Forum de l’investissement commercial Afrique – Japon  lance ses travaux ce jour, lundi 31 août pour durer jusqu’au 2 septembre prochain à Addis Abeba, en Éthiopie.  Plusieurs acteurs majeurs des milieux d’affaires africains et japonais  prennent part à ce forum qui se tient pour la première fois en Afrique. Accueilli par le gouvernement éthiopien, l’objectif de ce forum d’échanges vise à renforcer les liens entre les milieux d’affaires africains et japonais,  à partager les meilleures pratiques et à faire connaître les opportunités existantes sur le continent.

Ph/DR-: Plusieurs délégués de haut niveau ayant une excellente expérience du commerce international et du programme de développement durable en Afrique  prennent part à ce forum.

Ph/DR-: Plusieurs délégués de haut niveau ayant une excellente expérience du commerce international et du programme de développement durable en Afrique prennent part à ce forum.

Organisé conjointement par le groupe de presse panafricain, IC Publications et l’éditeur japonais multimédias spécialisé dans les affaires et la finance, Nikkei Business Publications (Nikkei BP), ce forum envisage de mettre l’accent sur des secteurs d’investissement clés tels que les infrastructures, la finance, l’agrobusiness, les matières premières, l’énergie, la logistique et la technologie.

L’avènement de TICAD pour stimuler l’activité commerciale

« Partenariat Afrique-Japon : la croissance par le biais de la collaboration », c’est le thème retenu pour une première rencontre en terre africaine entre hommes d’affaires japonais et africains. Partenaire stratégique de l’Afrique, le Japon a toujours soutenu la cause africaine depuis l’organisation de la première Conférence internationale pour le Développement africain en 1993 à Tokyo (TICAD –I). (Tokyo International Conference on African Development – TICAD).  Rencontre qui se déroule tous les trois (03) ans. Depuis ces rencontres d’affaires, la nature des relations Japon-Afrique a considérablement évolué ; le commerce entre les deux partenaires pèse désormais 25 milliards de dollars US selon le communiqué de IC Publications.

En 2014, les investissements japonais ont représenté 3,5 milliards $ sur les 4,2 milliards de dollars US, effectués par les nations asiatiques pour financer des projets en Afrique, notamment dans les secteurs des infrastructures, des hydrocarbures, de l’eau et de l’assainissement.

Le Japon investit près de trois fois plus en Afrique que la Chine. Contrairement aux idées reçues, il est aujourd’hui l’investisseur asiatique le plus actif en Afrique. Outre la priorité accordée à la croissance induite par l’agriculture, les investissements importants de multinationales japonaises, telles que Toyota et Honda, montrent que l’Afrique est de plus en plus considérée comme une région à fort potentiel commercial.

En  effet, c’est la première fois que le Forum de l’investissement commercial Afrique-Japon se déroule en Afrique. Il fait suite à la Conférence Japon-Kenya sur les infrastructures qui s’est tenue à Nairobi en juillet 2015. Avec la recherche d’opportunités d’expansion et d’investissement bénéfiques aux deux régions. Il est prévu que le TICAD (la conférence internationale sur le développement africain) ait lieu en alternance en Afrique et au Japon en 2016, probablement au Kenya. Ce serait alors la première fois que l’Afrique accueille également TICAD.

Pour l’heure, plusieurs délégués de haut niveau, ayant une excellente connaissance et expérience du commerce international et du programme de développement durable en Afrique  prennent part à cette rencontre d’échanges dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

L’ouverture de cette conférence sera faite par le Premier ministre éthiopien, Ato Hailemariam Desalegn. Selon le programme, des personnalités de haut niveau interviendront. Il s’agit de  l’ancien président du Mozambique, Joaquim Chissano ; du PDG de la Compagnie Ethiopian Airlines, Tewolde Gebremariam ;  du président du Conseil d’Africa-South East China Chamber of Commerce, Paulo Gomes. La Banque Africaine de Développement (BAD)  sera représentée ; Aboubaker Omar Hadi, Président de Djibouti Ports and Free Zones Authority, Hiroshi Kato, Vice-Président de la Japan International Cooperation Agency (JICA) et une délégation des hommes d’affaires japonais, dont Moriyuki Aida, Directeur pour la région EMEA de la Japan Bank for International Cooperation seront également présents.

Explorer les opportunités qui existent en Afrique

Explorer les opportunités qui existent en Afrique

Explorer les opportunités d’affaires existantes en Afrique

Plus de 300 participants africains, japonais et internationaux prendront part à ce deuxième Forum de l’investissement commercial Afrique-Japon selon le communiqué, dont des représentants des services financiers, de l’industrie, de l’agrobusiness, de la construction, de l’énergie, de la technologie, des biens de consommation courante et de la promotion des investissements.

Durant trois jours, des sessions interactives très fructueuses vont meubler le forum et donneront aux participants japonais une meilleure compréhension des opportunités en Afrique. Le partenaire Nikkei Business de ce forum emmènera avec lui une  forte délégation du Japon.

« L’intérêt de ce forum est palpable » diront les organisateurs. Il s’agira de créer une plate-forme qui permettra de renforcer les liens et d’établir de nouveaux partenariats, dans le contexte de la promotion des investissements africains et japonais. De même que la présentation des études de cas, qui permettront d’enseigner aux uns et autres, de définir les meilleures pratiques en matière du commerce international  et de bénéficier des opportunités de dialogue en tête-à-tête et d’échanges.

La rédaction


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page