Flash Infos:

Inauguration du 3ème Quai du Port de Lomé : le Togo vient d’ouvrir ses portes aux Géants de mer


940 Vues

Environ Trois (03) milliards de francs Cfa ont été débloqués dans la réalisation du projet de construction du  3ème Quai du Port de Lomé qui vient d’être inauguré.  Fruit d’un partenariat public-privé avec le Groupe Bolloré qui se veut le bâtisseur aux côtés des gouvernements ouest-africain. Les présidents du Bénin et du Niger, ont fait le déplacement à Lomé pour honorer de leur présence, ce mardi 14 Octobre 2014, aux côtés de leur homologue Faure E. Yassingbé.

Ph:DR-Ce troisième quai positionne Lomé comme un port de transbordement, lequel servir comme une plate forme de référence

Ph:DR-Ce troisième quai positionne Lomé comme un port de transbordement, lequel servir comme une plate forme de référence

En effet, les travaux de construction de ce 3ème Quai du Port de Lomé qui vient d’être inauguré ce mardi ont duré plus de trois longues années et la satisfaction à la fin est totale.  Le troisième quai du Port de Lomé vient d’être ouvert au trafic maritime. Inauguré en grande pompe sous la présidence du Président Faure Essozinam Yassingbé, entouré des présidents du Bénin, Boni Yayi et du Niger Issifou Mahamadou, est un signal. Celui de la marche inexorable vers la modernité. Autant du Port de Cotonou que de Lomé pour la croissance vers l’économie sous-régionale.

Ce troisième quai positionne Lomé comme un port de transbordement, lequel servir comme une plate forme de référence. Long de 450 mètres, le 3ème quai à 920 mètres, le linéaires de quai dont dispose désormais Togo terminal d’une part ; d’autre part, sa profondeur de 15 mètres fait de Lomé, un port capable d’accueillir désormais les navires de troisième génération. L’inauguration de ce quai rentre désormais dans les annales maritimes non seulement pour le Togo mais aussi pour la sous région ouest-africaine.

 

Cet outil économique qui contribuera à l’essor du Togo est le fruit du partenariat public-privé. Parlant du privé, il s’agit bien entendu du Groupe Bolloré qui se veut un bâtisseur aux côtés des gouvernements africains, précisément ceux du Niger, du Togo et du Bénin.

 

Fruit du partenariat public-privé, du Groupe Bolloré qui se veut un bâtisseur aux côtés des gouvernements africains, précisément ceux du Niger, du Togo et du Bénin.

Fruit du partenariat public-privé, du Groupe Bolloré qui se veut un bâtisseur aux côtés des gouvernements africains, précisément ceux du Niger, du Togo et du Bénin.

En dehors du quai, le projet prévoit l’extension du Terminal à contenairs et l’installation des portiques. Des infrastructures à l’attractivité du Port autonome de Lomé (PAL). Le Togo a ouvert ses portes aux Géants de mer, ce n’est pas une fin mais le début d’un partenariat avec Bolloré qui s’adosse sur le respect des engagements et le besoin de braver les défis pour le rayonnement certes du Togo mais notamment de la sous région.

 

La réalisation de cette infrastructure est en cohérence avec la vision de l’Uemoa, ce qui justifie d’ailleurs la présence des présidents Boni Yayi du Bénin et Issoufou Mahamadou du Niger à cet événement. Un outil précieux qui vient renforcer la capacité de production de la sous région décidé à mutualiser ses efforts et moyens pour accroître la valeur ajoutée.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page