Flash Infos:

Prix Healthcare Innovation Award : 5 Organisations récompensées


909 Vues

L’Entreprise GSK et l’Organisme Save the Children viennent de récompenser ce samedi 16 novembre 2013 au Royaume- Uni à Londres, Cinq organisations. C’est la première initiative rendue possible grâce à un partenariat ambitieux mis en place entre et dont le but est de sauver un million d’enfants. Cinq organisations en provenance du Mali, du Malawi, du Bangladesh, du Kenya et de la Colombie ont été récompensées pour leur source d’inspiration.

 

Un dispositif simple à faible coût qui aide les nourrissons à respirer et qui peut amélioreGSKr les chances de survie de milliers de bébés africains a reçu la récompense la plus élevée dans le cadre du premier prix « Healthcare Innovation Award  » de GSK et Save the Children s’élevant à 1 million de dollars.

 

Ce kit de survie, appelé « bulle » de ventilation à pression positive continue, (en anglais « bCPAP » (Continuous Positive Airway Pressure) est utilisé pour aider les bébés en situation de détresse respiratoire, souvent causée par des infections respiratoires aiguës comme la pneumonie. Le dispositif bCPAP utilise de l’air comprimé pour maintenir l’ouverture des voies respiratoires du patient, et du fait qu’il existe très peu de modèles muraux de générateurs d’air dans les hôpitaux du Malawi, la nouvelle pompe à air bCPAP fonctionne de façon autonome.  Ils sont par ailleurs conçus à partir de matières durables peu coûteuses et faciles à réparer.  Une version semblable est déjà couramment utilisée dans les pays développés dont le coût est supérieur à 6 000 $. Cette « bulle » innovante à faible coût adaptée des CPAP peut être produite pour environ 400 $.

 

L’organisation à l’origine de cette innovation qui a permis aux gagnants de recevoir 400 000 $, une partie du prix d’1 million de dollars se dénomme Friends of Sick Children (les amis des enfants malades), au Malawi – un partenariat entre le service de pédiatrie de l’hôpital central Queen Elizabeth à Blyantre, au Malawi, Rice 360° : institut spécialisé dans les technologies de santé dans le monde, aux États-Unis et la Faculté de médecine de l’Université du Malawi. Le financement provenant du Prix « Healthcare Innovation Award », ainsi que le soutien apporté par le Ministre de la Santé au Malawi, permettra de reproduire et d’élargir ce dispositif à la Tanzanie, à la Zambie et à l’Afrique du Sud.

 

Un jury d’experts issu des domaines de la santé publique et du développement, coprésidé par M. Andrew Witty, président de GSK, et Justin Forsyth, directeur général de Save the Children, a été impressionné par l’effet positif du dispositif bCPAP dans la lutte contre les décès des nourrissons, ainsi que par l’étendue du programme associé portant sur l’éducation et la formation en matière de soins aux bébés prématurés.  Le taux de mortalité infantile reste toujours inquiétant dans les pays en développement. En 2012, trois millions de bébés sont morts dans les 28 jours suivant leur naissance.

Le dispositif bCPAP a été choisi parmi cinq projets, dans une longue liste de 100 demandes provenant de 29 pays en développement, qui ont fait l’objet d’une sélection par le jury d’experts.

 

 

M. Andrew Witty, président de GSK a déclaré : « Nous avons découvert à travers cette initiative, une mine de créativité et d’idées innovantes qui permettront de mieux répondre aux besoins des enfants en matière de santé dans les pays en développement. Je veux rendre hommage à l’ingéniosité des organisations qui ont participé à ce prix » a-t-il indiqué. « Ces projets remarquables montrent qu’il est possible de sauver et d’améliorer un nombre considérable de vies grâce à l’innovation au niveau local. Nous espérons que ces prix aideront à  faire passer le message sur ces innovations et encourageront d’autres organisations à en tirer parti » a ajouté M. Witty.

 

Justin Forsyth, directeur général de Save the Children, a indiqué : « En dépit des énormes progrès accomplis dans la lutte contre la mortalité des enfants de moins de cinq ans au cours des dix dernières années, les mêmes progrès n’ont pas été constatés concernant la mortalité des nourrissons survenue au cours des 28 jours suivant leur naissance dans les pays pauvres. Il s’agit d’un un domaine qui nécessite une grande attention, c’est pourquoi il faut se féliciter que les cinq innovations lauréates de ce prix appartiennent au domaine des soins des nourrissons.  Il est encourageant de constater que des pays arrivent à trouver des solutions à leurs propres problèmes en établissant des partenariats avec d’autres pays en développement afin de reproduire et défendre de nouvelles innovations » a déclaré M. Forsyth.

 

Les représentants de l’organisation The Friends of Sick Children (les amis des enfants malades), du Malawi et l’équipe bCPAP se sont dit très heureux d’être les gagnants du prix d’innovation en matière de soins de santé du partenariat bGSK-Save the Children. « L’argent obtenu nous aidera à reproduire et à étendre notre programme à toute l’Afrique, nous permettant ainsi de sauver encore plus d’enfants. Recevoir une reconnaissance pour notre travail accompli et être source d’inspiration pour d’autres organisations dans le monde est pour nous un grand honneur  » ont-ils indiqué.

 

L’existence du partenariat entre GSK et Save the Children a pour objectif de proposer un nouveau modèle aux organismes corporatifs et caritatifs qui travaillent ensemble pour sauver la vie d’un million d’enfants.

 

Encadré

 

Les quatre autres organisations ayant bénéficié d’une partie du financement d’1 million $ 

 

BRAC, au Bangladesh : a reçu une récompense d’une valeur de 300 000 $ dans le cadre du programme Manosh qui propose une offre complète de services de santé aux femmes et aux enfants des bidonvilles de Dacca.

 

MUSO, au Mali : a reçu une récompense d’une valeur de 100 000 $ pour son travail sur le système communautaire conçu pour identifier plus facilement les premiers signes de la maladie chez les femmes et les enfants, avant que leurs symptômes ne deviennent plus graves.

 

Microclinic Technologies, au Kenya : a reçu une récompense d’une valeur de 100 000 $ dans le cadre d’un système de gestion mobile innovant pour la santé conçu pour améliorer la qualité des soins maternels et pédiatriques et qui permet l’accès à des données en temps réel afin d’améliorer les décisions relatives à la planification des soins de santé.

 

Kangaroo Foundation, en Colombie (Fundacion Canguro) : a reçu une récompense d’une valeur de 100 000 $ attribué en tant que reconnaissance spéciale pour leur programme à long terme de la méthode mère kangourou, une méthode qui consiste à porter le bébé né prématurément peau contre peau avec sa maman.

 

La rédaction


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page