Flash Infos:

5ème Edition du Sommet commercial des Grains en Afrique : Des experts de céréales explorent le potentiel du continent


878 Vues

  EAFGC-june12-2013Plus de 250 hauts dirigeants de l’Afrique sont conviés du 1er au 03 Octobre 2013 pour discuter des questions clés qui affectent le secteur des céréales en Afrique. Ce 5e Sommet commercial des grains en Afrique, organisée par le Conseil des grains Afrique de l’Est (EAGC) se déroulera  au Sarova Whitesands-Hôtel à Mombasa, Kenya. Le thème de cette 5ème Edition est «L’Afrique : La frontière émergents pour les investissements mondiaux dans le commerce des grains ».

Plusieurs délégués sont conviés à cette 5ème Edition du  Sommet commercial des grains en Afrique. Ils sont notamment, des chefs d’entreprise du secteur privé,  des agriculteurs, des commerçants et des meuniers, des organisations non gouvernementales, des partenaires au développement, des institutions financières, des représentants gouvernementaux, des chercheurs, des institutions bilatérales régionales et des décideurs.

Ce sommet offre l’opportunité aux acteurs mondiaux de se déplacer vers le potentiel africain qui consiste à se nourrir et à nourrir le monde. Le continent africain avec une population estimée à 1 milliard de personnes et une superficie de 30,2 millions de km ² abrite sept des 10 économies les plus dynamiques du monde avec un taux de croissance économique qui tourne autour de 6%.

En outre, le continent a une population jeune, une riche basé sur des ressources naturelles  avec une augmentation des revenus et un secteur privé en pleine croissance. Tous ces facteurs conduisent à un climat d’investissement sain et attrayant.

Au sommet de cette année, les délégués mettront l’accent sur ​​la promotion d’une politique prévisible des échanges agricoles et de l’environnement de prix qui facilite les partenariats public-privé et de stimuler l’accroissement des investissements dans la chaîne de valeur du grain.

En outre, les possibilités d’innovation et d’adoption de la technologie pour faire face aux contraintes et accroître les investissements agricoles en Afrique seront examinés. Examiner les moyens d’optimiser l’accès aux marchés intra-africains par le démantèlement des obstacles au commerce. Les délégués discuteront également de la façon d’accroître le financement agroalimentaire pour le commerce des céréales de l’Afrique à travers les systèmes de négociation structurés.

« Le sommet offrira l’occasion de préparer le terrain et l’ouverture des portes à travers l’établissement de liens essentiels et de nouvelles et une augmentation des investissements dans le commerce des céréales en Afrique», explique le directeur exécutif EAGC, M. Gerald Masila.

« L’AGRA est heureux d’être associé à ce Sommet de céréales de l’Afrique, car elle aidera à tracer la voie à suivre pour résoudre la question sur les pertes post-récolte de céréales qui sont actuellement à 40% en Afrique sub-saharienne. « Découlant de ces pertes nous pouvons vous aider à augmenter les revenus des agriculteurs », explique Mme Anne Mbaabu, directrice du programme d’accès au marché de l’AGRA.

La première cotation Structured Systems Handbook sera lancée pendant le sommet, et est envisagé comme étant un outil qui va changer le commerce des céréales en Afrique et au-delà.

Encadré :

À propos de la 5e Sommet commercial des grains Afrique

Le Sommet sur ​​le commerce des grains en Afrique est un événement international de premier plan biennal organisé par le Conseil des grains Afrique de l’Est et qui  réunit les principaux intervenants de l’industrie céréalière de plus de 25 pays africains et des organisations régionales et mondiale.

À propos du Conseil des Céréales de l’Afrique de l’Est (EAGC)

Le Conseil de céréales de l’Afrique de l’Est ( http://www.eagc.org ) est une organisation régionale dont les membres proviennent de toute l’Afrique orientale et australe. Les membres du Conseil tranchent à travers les chaînes de valeur des grains et sont composés tous les acteurs clés de la production, du commerce et de la transformation à travers l’Afrique. Ces pays sont : Rwanda, Burundi, Kenya, Ouganda, Tanzanie,  Zambie, Malawi, Soudan du Sud et l’Ethiopie.  Le Conseil travaille en étroite collaboration avec les gouvernements de la région, des blocs économiques régionaux, comme l’EAC, la  COMESA et la SADC ainsi que les partenaires au développement pour faire face aux différents défis de la sécurité alimentaire.

La rédaction


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page