Flash Infos:


860 Vues
Président de la République de Côte-d'Ivoire

Président de la République de Côte-d’Ivoire

Le président ivoirien Alassane Ouattara peut enfin ratifier le traité d’interconnexion électrique des quatre Etats du fleuve Mano, après l’adoption, lundi, par la Commission des relations extérieures de l’Assemblée nationale du projet de loi qui l’y autorise, rapporte l’agence Xinhua.

 

Le projet d’interconnexion est estimé à 323 millions d’euros et porte sur la construction de 1400 km de ligne de transport à haute tension devant relier la Côte d’Ivoire, la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée.

 

La Côte d’Ivoire est déjà fournisseur du courant électrique au Ghana, Burkina Faso, Togo, Bénin et Mali.

Pour conforter sa position, elle a entrepris de porter de 321 à 543 mégawatts (MW) à fin 2015 la capacité de la Compagnie ivoirienne de production de l’électricité (Ciprel) et a sécurisé, le 14 août dernier, un prêt de 178 milliards de francs CFA.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page