Flash Infos:

Energies renouvelables : Le campus d’Abomey-Calavi vient de bénéficier de 57 lampadaires via l’énergie solaire

Le président Boni Yayi a fait un déplacement sur le Campus d’Abomey-Calavi au détour d’une soirée pour apprécier l’évolution du Projet d’éclairage de l’entité via les lampadaires solaires ce mardi 29 juillet 2014.

Lampadaires via énergie solaire

C’est un projet de l’Uemoa pour lequel le Bénin a été retenu en 2013. L’Université d’Abomey-Calavi reçoit le projet-pilote, ainsi en a décidé le Gouvernement béninois en collaboration avec la Commission de l’Uemoa afin de permettre aux Etudiants, en cas d’absence de l’énergie conventionnelle de continuer à étudier grâce à l’énergie solaire.

Le campus a donc reçu 57 lampadaires solaires sur les 417 à installer dans le pays. Cela représente 15 % des investissements réalisés pour maintenir le Bénin sous éclairage solaires en cas de coupures d’électricité.

Les autorités rectorales se disent donc honorés de cette initiative dont elles sont les premiers bénéficiaires. “C’est vrai, nous encore la devanture des salles de classes qui peuvent être mieux éclairées parce que le souci des collègues, c’est de développer les enseignements de soir, les fonctionnaires qui souhaitent encore améliorer leurs connaissances; ceux qui souhaitent revenir pour être performant dans au service, nous voulons développer un genre de formation pour les aider à acquérir ses connaissances pour être encore plus compétent” a déclaré M. Brice Sinsin, le recteur de l’Université d’Abomey-Calavi.

“Ces lampadaires nous aident réellement à assurer ces responsabilités, lorsque nous allons prendre l’axe principal qui a été très bien éclairé, nous allons constater nous-mêmes qu’effectivement, le désir du Gouvernement de faire de ce lieu, un lieu éclairé, illuminé, va être réalisé. Nous en sommes énormément reconnaissant” a-t-il a reconnu.

Pour le président Boni Yayi, le campus est un lieu d’excellence et les efforts ne sauraient s’arrêter en si bon chemin. Il a par ailleurs, rassuré que les voies principales qui ne sont pas encore désservies, le seront. De même la question des infrastructures  est capital et le gouvernement entend poursuivre les efforts dans ce sens. Si le campus bénéficient déjà des avantages liés à ce programme, ce n’est pas encore le cas des zones pauvres du pays. Car c’est un autre objectif du projet: donner la possibilité aux localités pauvres d’accéder à la lumière.

La rédaction

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>