Flash Infos:

Le Togo prend des dispositions sécuritaires contre le Virus Ebola (Communiqué de presse)

Depuis janvier 2014, la fièvre EBOLA, maladie virale hautement contagieuse et très mortelle sévit dans la sous région ouest africaine notamment en Guinée Conakry, en Sierra Leone et au Libéria.

Ph: Dr - Pour une stratégie régionale de réponse accélérée à l’épidémie

Ph: Dr – Pour une stratégie régionale de réponse accélérée à l’épidémie

Le 20 juillet 2014, un malade suspect en provenance de la Sierra Leone et ayant transité par l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma à Lomé, serait décédé à Lagos (Nigéria) le 25 juillet 2014.
Face à cette situation, la cellule de crise pour la gestion de la maladie à virus Ebola informe la population de ce qui suit :
des mesures techniques de suivi rapproché et quotidien des passagers arrivés à Lomé par le même vol, sont prises afin de parer à toute éventualité.
Les différentes sous cellules de crise sont activées pour faire face à d’éventuelles situations.
En outre, le ministère de la santé informe la population et particulièrement les passagers ayant pris le même vol en provenance de Sierra Leone le 20 juillet 2014, de veiller aux signes ci-après :
Fièvre brusque associée à l’un ou plusieurs des signes suivants :
La diarrhée contenant du sang
Les selles noires
Les urines avec du sang
Les crachats contenant des traces de sang
Les vomissements avec du sang
Du sang qui coule du nez ou présence du sang à tout autre endroit du corps.
Devant ces signes, appeler le numéro 111 ou se rendre rapidement en consultation dans le centre de santé ou dans l’hôpital public le plus proche et informer le personnel de la santé sur votre pays de provenance.
Par ailleurs, la population est invitée à observer les mesures suivantes :
Se laver les mains plusieurs fois par jour avec de l’eau et du savon
Eviter de manipuler sans protection les effets des personnes présentant les signes précités
Eviter de toucher sans protection toute personne souffrant d’une forte fièvre et de saignement
Eviter de manipuler ou consommer les viandes des animaux sauvages vivants ou morts (agoutis, chauve souris, singes rats, etc.)

N.B. : Votre santé et celle de vos proches dépendent de la rapidité de votre réaction vis-à-vis de l’apparition des signes décrits ci-dessus.

LE MINISTERE DE LA SANTE

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>