Flash Infos:

Gouvernance d’Internet dans la région Ouest-africaine : La CEDEAO appelle à une approche multipartite

Ph: DR: Le présidium à l'ouverture des travaux à Banjul

Ph: DR: Le présidium à l’ouverture des travaux à Banjul

La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a réuni en Gambie un groupe d’intervenants de l’écosystème d’Internet, à l’occasion de la 11ème édition du Forum de la Gouvernance d’Internet en Afrique de l’Ouest WAIGF), pour un examen des questions de politique publique entourant la gouvernance d’Internet.

Cette rencontre de deux jours, organisée avec la collaboration et le soutien des autorités gambiennes et des partenaires sur le thème “Responsabilités partagées des acteurs pour la mise en place d’un écosystème solide de la gouvernance d’Internet » s’est tenue les 25 et 26 juillet 2019. Elle a été précédée d’une session du WASIG (de l’anglais ‘West Africa School on Internet Governance’).

Le directeur par intérim de l’Economie et de la Poste numériques à la Commission, Dr. Raphael Koffi, a rappelé pourquoi l’internet est d’importance cruciale pour le développement de la région. Il a également souligné l’importance du renforcement des capacités des jeunes dans le domaine de la gouvernance d’Internet, ainsi que d’autres aspects nouveaux des TIC, pour faire en sorte que la région soit mieux équipée afin de prendre part à la réflexion sur les questions de politique publique. Dr. Koffi a exhorté les participants à s’impliquer plus activement dans les activités destinées à façonner l’avenir de l’Internet dans la région, sur la base de l’ouverture, de la transparence, de l’universalité et de l’égalité, car l’Internet est là pour durer.

Ph: DR-: Photo de famille des participants

Ph: DR-: Photo de famille des participants

Pour sa part, le ministre chargé des Infrastructures de l’Information et de la Communication de la Gambie, M. Ebrima Sillah, a déclaré que l’objectif de son ministère est de faire de la gouvernance d’Internet une réalité dans tous les secteurs de l’économie gambienne, tant au niveau politique qu’à celui de la base. Il a encouragé les participants à engager des discussions ouvertes et franches lors des sessions thématiques du forum, en explorant toutes les possibilités offertes par la gouvernance d’internet.

Le point marquant du forum a été la présence du Secrétaire général de l’Union internationale des Télécommunications (UIT), M. Houlin Zhao. Il a pris la parole pour saluer les progrès enregistrés en matière de TIC dans la région et appeler à ce que tout soit mis en oeuvre pour permettre à ceux qui ne le sont pas encore d’être connectés de manière sûre et fiable.

Le communiqué issu de ce forum sera présenté aux ministres de la CEDEAO en charge des Télécommunication/TIC, qui devraient l’adopter lors de leur réunion prévue en octobre 2019. (Cedeao)

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>