Flash Infos:

Contractualisation avec eGouvernance Academy de l’Estonie : Pour la mise en place d’une plateforme nationale d’interopérabilité

Ph: DR - Vivement donc à Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie et de la Communication qui entend mettre le Bénin sur l’orbite. (Crédit: Présidence de la République)

Ph: DR – Vivement donc à Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie et de la Communication qui entend mettre le Bénin sur l’orbite. (Crédit: Présidence de la République)

Le projet intelligent (SmartGouv)  du Gouvernement entre dans sa phase de réalisation à travers la contractualisation pour la mise en place d’une plateforme nationale d’interopérabilité du portail national des services publics en ligne. Cette contractualisation interviendra entre l’Etat béninois et la République de l’Estonie qui dispose d’une expertise avérée en matière de la dématérialisation. A cet effet, des contrats d’interopérabilité seront signés avec l’Ong eGouvernance Academy de l’Estonie et la République du Bénin.

Agathe Houngbédji

La transformation du Bénin à travers le projet intelligent (SmartGouv) engagé par le Gouvernement, exige la mise en place de nombreux systèmes d’information et services publics en ligne. Ces services publics sont entre autres : la gestion des Ressources humaines, la paie, les marchés publics, l’état civil, la protection sociale, l’éducation, la justice et la santé.

Selon le Gouvernement, l’efficacité de ces systèmes d’information et services en ligne requiert une interopérabilité, c’est-à-dire des échanges de données entre différentes sources et l’utilisation d’un point d’entrée unique vers les services publics en ligne. Ces différents services devront s’appuyer sur diverses bases de données.

Pour ce faire, dans le cadre de notre coopération avec la République d’Estonie qui dispose d’une expertise avérée en matière de dématérialisation, avec l’organisation non gouvernementale eGouvernance Academy de ce pays, il existe deux accords relatifs, le premier au partenariat stratégique dans le domaine de l’eGouvernance et la cyber sécurité  et le second, à la coopération technique en matière de e-Gouvernance  au profit des agents de l’Etat.

Sur la base de ces accords, le conseil des ministres a autorisé la contractualisation avec e-Gouvernance Academy pour la mise en place de la plateforme nationale d’interopérabilité et du portail national des services publics en ligne. Un projet qui certainement, va révolutionner les différents secteurs d’activités cités ci-dessus et faciliter l’opérationnalisation de données fiables.

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>