Flash Infos:

Célébration de la Journée internationale de la femme – Edition 2019 au Bénin: Les femmes des médias honorées par le CNPA-Bénin

Ph:DR- Le président du CNPA-Bénin, M.Basile Tchibozo, président du CNPA-Bénin entouré de quelques  récipiendaires.

Ph:DR- Le président du CNPA-Bénin, M.Basile Tchibozo, président du CNPA-Bénin entouré de quelques récipiendaires.

« Femme professionnelle des médias et exigences familiales » c’est le thème de la causerie-débat initiée par  le Conseil National du Patronat de la presse et de l’Audiovisuel (CNPA-Bénin), Vendredi 08 mars 2019 à la Maison des Médias.  A l’issue des échanges, une vingtaine de femmes, journalistes sont honorées à travers des cadeaux pour commémorer la Journée internationale de la Femme, édition 2019. L’initiateur de l’événement, M. Basile Tchibozo promet la rééditer à chaque édition.

Aline ASSANKPON

Elles sont une vingtaine de femmes, professionnelles des médias, sélectionnées au niveau des organes de presse et auréolées par leur Association faitière, le Conseil National du Patronat de la presse et de l’Audiovisuel (CNPA-Bénin). A cette première édition, initiée par M. Basile Tchibozo à l’occasion de la Journée internationale de la Femme (JIF-2019), la problématique est : « Comment concilier vie professionnelle et vie familiale en tant que femmes de médias ? » Une problématique longtemps débattue par des générations de femmes mais qui reste toujours d’actualité.

A travers une présentation sur le thème : « Femme professionnelle des médias et exigences familiales » par la publiciste Evelyne Quenum, plusieurs pistes sont dégagées pour exposer les droits et devoirs des femmes. Celles-ci doivent planifier leur temps de travail : faire le nécessaire, l’indispensable pour le bon fonctionnement de leur foyer  et y accorder une attention particulière ; tout en assumant leurs responsabilités au service. La femme professionnelle doit être disponible pour assumer à compétence égale, les mêmes responsabilités que les hommes, par exemple avoir l’audace de diriger les desks économiques et politiques.

Pour Basile Tchibozo, l’initiateur de ce rendez-vous d’échanges et de reconnaissance, une bonne partie des femmes exerce la profession dans des conditions difficiles, c’est le lieu de leur rendre un homme mérité. « Le problème qui se pose dans les rédactions, c’est la constante incompréhension des patrons de presse par rapport à la femme professionnelle des médias. Nous avons estimé qu’il n’est pas juste qu’en tant que structure faitière de la presse que cette situation demeure et perdure. On a décidé de faire quelque chose de symbolique aujourd’hui pour honorer les femmes des médias ».

Mme Aline Assankpon, journaliste du Desk économique à L’Autre Quotidien, fait partie des 20 récipiendaires de cette première édition.

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>