Flash Infos:

Concours des Awards des Start-up en E-santé : Kea Medicals, Pass santé musso et Go Medical, tirent leur épingle du jeu

Ph: DR-: Concours des Awards des Start-up en E-santé

Ph: DR-: Concours des Awards des Start-up en E-santé

Dans le cadre de la 2ème édition de la Conférence Internationale des Ministres de la Santé et des Ministres des Tics sur la sécurité des soins en Afrique, tenue à Bénin Marina Hôtel de Cotonou du 17 au 22 juin 2018, l’Agence DYS, Agence Conseil en Marketing digital et le Réseau International pour l’Amélioration de la qualité et de la Sécurité en Afrique (Rispaqs) a organisé sous le parrainage du ministre de la santé du Bénin, le Pr Benjamin Hounkpatin et du ministre de l’Economie Numérique, Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou,  le concours des Awards des start-up en E-santé et des labels d’implémentation des applications mobiles ou digitales (CASES 2018).

Eléonore DJEGUI

De cette compétition, trois meilleurs start-up sur les dix présélectionnés ont été primés au terme de la conférence qui a connu un aboutissement heureux. Il s’agit de Kea Medicals, Go Medical, et Pass santé musso. Les lauréats ont reçu, respectivement, trois millions de francs Cfa pour le premier prix, deux millions pour le 2ème prix et un million pour le troisième prix. Deux d’entre eux nous donne leurs impressions et expliquent le bien – fondé de leur innovation.

Morel Aguiar, médecin, représentant de Kea Medicals

« Nous prenons ce prix comme un encouragement de la part de nos aînés à mieux faire, à développer ce que nous faisons. Nous voulons sauver des vies et c’est vraiment un honneur pour nous d’avoir ce premier prix ». « Kea Medicals est la start-up, l’entreprise qui développe l’identité médicale universelle. Il s’agit d’un appareil médical électronique qui vous suit partout où vous allez avec un patch que vous avez au niveau de votre portable, au niveau de votre montre. Lorsque vous êtes dans le besoin, lorsque vous êtes inconscient par exemple vous ne pouvez pas dire à votre médecin que vous êtes diabétique par exemple et il va vous administrer peut-être de mauvais produits. Or avec votre application Kea Medicals disponible sur playstore le médecin peut scanner le patch de son patient et voir ses antécédents, ses allergies etc…et il peut même par la suite ajouter de nouvelles informations sur ce patient pour que s’il se retrouve dans un autre pays un autre médecin qui le recevra puisse avoir des informations utiles sur lui etc…

Des personnes lamda également peuvent charger l’application mais n’auront pas voir accès au carnet. Ils auront seulement accès au numéro d’un des parents proches de la victime à appeler en cas d’urgence.
Pour les enfants qui se perdent aussi c’est utile. En effet, pour retrouver un enfant perdu il suffira de recourir au patch qu’il a au niveau de son bracelet et appeler ses parents pour les informer et leur indiquer l’endroit où l’enfant se trouve. »

Doria Rey, chef de projet Fonctionnel Web/Mobile chez Open Si

« Go Medical est un service de santé qui permet d’améliorer la relation patient – médecin. »
« Ça permet au patient de prendre rendez-vous en ligne avec un médecin. Il a accès à un annuaire de médecin au Bénin. Egalement de payer sa consultation en ligne et de faire payer la consultation par un tiers parent. Par exemple, un patient peut prendre le rendez-vous au Bénin et dire à un de ses parents vivant à l’étranger de lui payer la consultation en ligne. C’est ce que Go Medical fait pour le patient.

Quant au médecin, il a, avec cette application mobile accès à un agenda. Son agenda qui lui permet de connaître en temps et en heure, les consultations qu’il a à prendre dans la journée, dans la semaine, et dans le mois. Ce qui est aussi très important à souligner, c’est le dossier médical unique et sécurisé du patient. Lorsque le patient va chez le médecin, à la fin de la consultation ce que le médecin écrit d’habitude dans le carnet santé papier, il pourra désormais le noter sur le dossier médical en ligne du patient. Donc, lorsque le patient va se rendre chez un autre médecin, il pourra juste donner un code sécurisé qu’il aura pour que ce médecin-là puisse accéder à son dossier. Tout cela permet d’éviter les erreurs médicales et permet également une bonne prise en charge du patient.

Mme kpovi B. de Pass Santé Musso de la Côte d’Ivoire.
« Je suis très contente avec beaucoup d’émotion. C’est la reconnaissance de plusieurs années de travail. C’est un honneur pour moi de représenter la Côte d’Ivoire à cette conférence internationale des ministres de la santé et des ministres de l’Economie Numérique (TICS) mais surtout mes partenaires du Bénin. »

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>