Flash Infos:

Convergence Globale des Luttes pour la Terre, l’Eau et les Semences en Afrique de l’Ouest : Enfin, la plateforme nationale du Bénin mise en place

S’engager pour les mêmes luttes, les mêmes combats, c’est la philosophie de la Convergence globale de luttes pour la terre, l’eau et les Semences en Afrique de l’Ouest (CGLTE) qui englobe les quinze pays de l’espace Cedeao. S’unir pour lutter contre les accaparements de terres, les déguerpissements forcés ; faciliter l’accès à l’eau potable pour tous et fournir des semences appropriées aux paysans. Ce sont-là,  les objectifs de la plateforme nationale du Bénin qui vient d’être mise en place le 31 Octobre 2017 à l’Hôtel Capricorne de Cotonou.

Ph/ Dr-: Photo de famille des participations à l’installation de la Plateforme nationale de la Convergence au Bénin.

Ph/ Dr-: Photo de famille des participations à l’installation de la Plateforme nationale de la Convergence au Bénin.

Le respect des droits humains dont le droit à une alimentation saine, le droit à l’eau, à un environnement sain, à la santé, à la culture, le droit au logement, au travail à la libre détermination des peuples, dépend intimement de l’accès sécurisé aux ressources naturelles. Cependant, force est de constater que l’accaparement des terres et de l’eau sous toutes les formes, est devenu un phénomène mondial qui affecte particulièrement les populations de l’Afrique subsaharienne, voire celles de la région ouest-africaine.

Or un paysan sans terre, c’est comme un poisson hors de l’eau. Il urge alors d’aider nos paysans à retrouver leur bien-être afin de pouvoir nourrir la population à partir des ressources naturelles que sont la terre, l’eau et les semences. La Convergence est née pour apporter une réponse ou une solution aux actions qui menacent la vie et le bien-être des paysans. « Nous sommes ensembles, travaillons, partageons les idées dans le seul but de préserver la vie de nos concitoyens. Car il faut que nos paysans soient à l’aise pour continuer de nous nourrir. Alors, il faut que la terre soit à leur portée » a exhorté M. Yves Joel Zoffoun de l’Ong Bethesda, membre de la Convergence.

Une convergence pour fédérer toutes les énergies

Installer la plateforme nationale de la Convergence du Bénin, mettre en place une coordination nationale de la plateforme et définir une feuille de route en lien avec le Plan d’action 2017-2018 telles sont les recommandations de la Convergence globale de luttes pour la terre, l’eau et les Semences en Afrique de l’Ouest (CGLTE) qui, désormais deviennent une réalité au Bénin, à l’instar des autres pays de la région. « Lorsque vous êtes seul à mener cette bataille, ce n’est pas sûr que vous y parveniez. Donc fédérer toutes les énergies sans étouffer l’existence des uns et des autres, c’est le leitmotiv de cette convergence » a justifié M. Zoffoun.

En exprimant sa joie, M. Bertrand Yèhouénou de la Synergie paysanne, membre de la coordination régionale de la Convergence précise que la plateforme nationale du Bénin est ouverte à tous les acteurs qui partagent les mêmes aspirations à l’instar de ceux qui ont pris part à sa mise en place. « Aujourd’hui, c’est une joie pour nous d’avoir des acteurs comme PASCIB, PENoPPA, JINUKUN, ALCRER, SYNPA, ASSOPIL, NoVox, ASSOPIL, FAEB, Bethesda, Wildaf et autres engagés dans ce processus ».

De gauche à droite: Le représentant de la  PNoPPAM,M. René Sègbénou du Réseau JINUKUN,M. Bertrand Yèhouénou de la Synergie paysanne, M. Luc Agblakou de l’Ong No vox et  M. Yves Joel Zoffoun de l’Ong Bethsda.

De gauche à droite: Le représentant de la PNoPPAM,M. René Sègbénou du Réseau JINUKUN,M. Bertrand Yèhouénou de la Synergie paysanne, M. Luc Agblakou de l’Ong No vox et M. Yves Joel Zoffoun de l’Ong Bethsda.

La coordination de cette plateforme nationale est composée de cinq personnes, à savoir : M. Yves Joel Zoffoun de l’Ong Bethsda, M. Luc Agblakou de l’Ong No vox, M. René Sègbénou du Réseau JINUKUN, M. Bertrand Yèhouénou de la Synergie paysanne et l’Ong PNoPPA.

Pour mieux s’approprier des concepts de la Convergence globale, les participants ont eu droit non seulement à une projection vidéo qui retrace les actions déjà menées dans certains pays comme le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal ; mais également à deux communications l’une présentant la convergence dans sa globalité et l’autre, les activités menées par la convergence depuis sa création et son plan d’action pour la période 2017-2018.

Le livret vert de la Convergence

Le livret vert de la Convergence

Le livre vert en question ?

Le livret vert de la Convergence est un document de plaidoyer pour l’amélioration et le respect des politiques et des textes législatifs sur le foncier, l’eau et les semences paysannes distribué à tous les participants. Structuré en trois parties, ce document présente non seulement nos réalités africaines, les propositions de la Convergence ; mais aussi les revendications des acteurs. Très prochainement, ce livret vert recueillera la signature de tous les acteurs engagés pour cette bataille. Le droit à la terre et à l’eau étant une lutte commune qui interpelle toutes les communautés.

Aline ASSANKPON

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>