Flash Infos:

2ème Session de la Conférence de la Télécommunications / TIC et des Postes : Les ministres de la Cedeao adoptent une série de projets de textes

La 2ème session de la Conférence des ministres des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) et la 14ème réunion des ministres des Télécommunications/TIC de la CEDEAO, tenues respectivement les 23 et 24 juin 2016 à Niamey, au Niger, ont adopté une panoplie de documents dont la mise en œuvre contribuerait à dynamiser davantage les secteurs des TIC et de la Poste au niveau régional.

Conférence Télécommunications-Tic Au terme de leurs assises, les ministres en charge des Télécommunications/TIC de la CEDEAO ont validé le projet de Règlement portant conditions d’accès des pays sans littoral à la bande passante nationale et internationale disponibles sur les réseaux terrestres de l’espace communautaire, et recommandé son adoption par le Conseil des ministres de l’organisation régionale.

 

Ils ont également adopté le document de stratégie du secteur des TIC de la CEDEAO pour la période 2016-2020 qui a pour ambition de bâtir une économie numérique inclusive en Afrique de l’Ouest.

Ils ont toutefois demandé à la Commission de la CEDEAO, non seulement de faire une estimation financière du plan d’action de ce projet en vue de son examen par leur prochaine réunion, mais aussi d’appuyer les Etats membres pour la mise en œuvre de la transition vers la Télévision numérique terrestre (TNT).

Les ministres ont également examiné et approuvé le cadre de Politique régionale d’interconnexion transfrontalière de la CEDEAO pour la mise en œuvre de points d’échanges Internet régionaux.

Ce document se propose de faciliter l’élaboration de la réglementation devant régir l’interconnexion transfrontalière aux fins d’améliorer la connectivité et l’interopérabilité des réseaux au plan régional, de réduire les coûts d’accès à Internet, et d’attirer les investissements dans le secteur des TIC au niveau communautaire.

Les ministres des Télécommunications/TIC de la CEDEAO ont par ailleurs passé en revue et adopté le rapport de la réunion de leurs experts tenue du 20 au 23 juin 2016, toujours dans la capitale nigérienne.

Ils ont recommandé la dotation du département des Télécommunications et de la Technologie de l’information de la Commission de la CEDEAO en ressources humaines, afin de permettre la mise en œuvre efficiente des projets et programmes communautaires. A cet effet, ils ont demandé au Conseil des ministres d’autoriser le recrutement, le plus tôt possible, d’au moins 5 cadres au profit de ce département.

Ils ont aussi plaidé pour l’allocation de plus de ressources au budget national des Technologies de l’information et de la communication dans les Etats membres, en définissant un pourcentage du budget national affecté à ce secteur. Ils ont en outre préconisé la mise en place du Comité de coordination régionale relatif à la gestion du spectre de fréquences radioélectriques d’ici à fin décembre 2016.

Pour sa part, la 2ème session de la Conférence des ministres des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO), tenue le 23 juin 2016, a adopté le rapport du secrétaire exécutif de la CPEAO et félicité ce dernier.

 

Après avoir approuvé les recommandations du Conseil d’administration de la CPEAO, la Conférence a invité les Etats membres à s’acquitter de leurs contributions, et demandé que les comptes de cette structure soient désormais soumis à l’examen d’un vérificateur. Pour ce faire, elle a exhorté le président du Conseil d’administration de la CPEAO à se rapprocher de la CEDEAO pour obtenir l’assistance de ses auditeurs.

 

Les ministres des Postes de l’espace communautaire ont également approuvé le plan d’actions 2016-2020 dont la vision est d’amener les Postes à épouser les objectifs des Etats membres. Cette vision a pour slogan : un réseau postal ouest-africain à l’horizon 2020, interconnecté et viable, au service des pays ouest africains émergents.

 

Les budgets 2016-2017 et 2017-2018 de la CPEAO, le document de Plan directeur pour le développement de la Poste pour la période 2016-2020, de même que le projet de Directive sur la réforme et la régulation postales ont été validés par la Conférence. Pour ce qui est du projet de Directive, il sera soumis aux instances compétentes de la CEDEAO pour son adoption.

Les participants à la 2ème session de la Conférence des ministres des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont félicité la Côte d’Ivoire pour son initiative d’organiser le congrès mondial de l’Union postale universelle (UPU) en 2020.

 

Estimant que cette initiative honore l’Afrique de l’Ouest, ils ont invité le secrétaire exécutif de la CPEAO à prendre les dispositions nécessaires pour s’impliquer dans la promotion de la candidature ivoirienne, et mobiliser tous les Etats membres autour de cette noble cause.

A propos de la demande d’adhésion de la Poste du Maroc à la CPEAO, les ministres ont décidé d’accorder la qualité d’observateur à la Poste du Royaume chérifien.

Ils ont également élu l’ivoirien, Louis Blaise Aka-Brou, au poste de secrétaire exécutif de la CPEAO pour un ultime mandat de quatre ans, vu que l’intéressé occupait ce poste en qualité de secrétaire exécutif intérimaire depuis la création de cet organe.

 

A noter que la Conférence a approuvé la proposition de la Guinée d’abriter sa 3ème session ordinaire à une date qui sera communiquée ultérieurement aux Etats membres, de même que celle du Ghana d’accueillir en 2018 la prochaine session du Conseil d’administration de la CPEAO.

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>