Flash Infos:

Atelier régional sur les Outils d’analyse systémique de la Durabilité (ASD), GAR et ODD : Mieux s’outiller pour l’atteinte des ODD

Accompagner la capacitation des experts africains en occurrence, ceux de l’Afrique francophones impliqués dans l’opérationnalisation des Objectifs du développement durable (ODD) au niveau pays. C’est l’objectif qui sous-tend l’atelier régional à l’Hôtel Azalaï de Cotonou du 14 au 18 Décembre 2015 organisé par l’OIF (Organisation internationale francophone).

Ph/DR-: Le présidium à l’ouverture des travaux

Ph/DR-: Le présidium à l’ouverture des travaux

Aujourd’hui, la transition vers des modes de consommation et de production non-durables constitue l’un des Objectifs du développement durable (ODD). Il est donc impérieux de mettre à disposition des pays, des outils efficaces pour mesurer les progrès accomplis dans la réalisation de ces objectifs et pour informer l’ensemble des acteurs à divers niveaux des évolutions de l’économie, de la société et des pressions sur l’environnement.

Ce présent atelier régional vise à accélérer la mise en œuvre des engagements pris à en Septembre dernier sur les ODD et le samedi 12 Décembre sur l’accord de Paris sur le climat a souligné M. Nicolas Biron, porte-parole du Directeur-Représentant régional, du Bureau régional de la Francophonie pour l’Afrique de l’Ouest, M. Tharcisse Urayeneza, Mais surtout, à apporter des réponses adéquates aux préoccupations qui plombent une mise en œuvre efficace et efficiente de ces engagements.

Il s’agit entre autres, des questions suivantes : Comment se doter d’un document stratégique de planification de développement durable conforme aux engagements pris en Septembre 2015, axé sur les résultats, et en concordance avec les politiques sectorielles ? Quel rôle pour les autorités locales ? Comment s’assurer que les aspirations et priorités des populations locales soient prises en compte dans les documents de planification nationaux ? Quels outils utiliser pour s’assurer d’une mesure de changement scientifiquement soutenable des 169 cibles opérationnelles des ODD sans en faire un travail fastidieux et coûteux tout en rencontrant l’assentiment de toutes les parties prenantes ? Comment construire un mécanisme transparent de suivi-évaluation des résultats, mesurables, rapportables et vérifiables ?

Ph/DR-: Une vue d’ensemble des participants

Ph/DR-: Une vue d’ensemble des participants

Durant cinq jours, différentes solutions seront ainsi apportées par des experts chevronnés à ces questionnements. C’est l’occasion pour les participants de s’imprégner sur l’utilisation des outils comme : Outils d’analyse systémique de la durabilité (ASD), la Gestion axée sur les résultats (GAR) et les modes de consommation et de production durables (MCPD) pour la mise en œuvre des ODD. Le rôle des indicateurs pour mesurer les ODD sera également mis en exergue.

Selon M. Nicolas Biron, Directeur régional Afrique de l’Ouest, de l’OIF, une partie importante des solutions à ces préoccupations se trouve au cœur des populations et des collectivités locales. « La Francophonie travaille sur ces questions en mettant notamment à contribution des connaissances développées depuis quelques décennies par des universités dans pays membres(…) » « En matière d’outils de développement durable, ces expériences ont été capitalisées et ont donné naissance au concept de l’analyse systémique de la durabilité (ASD), qui vous sera présentée aux cours de cet atelier » a rassuré M. Biron.

« Promouvoir et adopter des modes de consommation et de production durables n’est pas qu’une affaire de pays riches ; si cela semble une obligation pour les pays développés, c’est une nécessité pour les pays en développement (…) » a renchérit M. Arab Hoballah représentant du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE).

Réfléchir ensemble à la mise en œuvre des ODD au niveau national constitue l’un des objectifs de cet atelier, qui sans attendre, doit passer de la politique à l’action. « Seul un bout du chemin a été faite avec l’adoption des ODD, désormais, nous devons œuvrer collectivement pour traduire ces objectifs dans la réalité. La réalisation de ces objectifs tient fondamentalement de l’action coordonnée de nos gouvernements, du secteur privé et de la société civile à les traduire dans des actions concrètes, des politiques claires et efficaces qui passeront par l’élaboration de feuilles de route nationale pour le développement durable dans tous les pays » a martelé M. Hoballah.

Pour sa part, M. Gustave Sonon, – Ministre des Travaux publics et des Transports, assurant l’intérim de Ministre d’Etat Fulbert Amoussouga Géro Ministre en charge des ODD – estime que cette formation intègre tous les aspects pertinents pour une meilleure opérationnalisation des ODD, à savoir : l’appropriation des objectifs, des accords qui y sont liés, des outils de gestion de la durabilité et les techniques et méthodes d’alignement des ODD aux politiques nationales et sectorielles. « Cet atelier de formation est donc nécessaire du moment où tous les objectifs définit dans le Post-2015 nécessitent de la part de toutes les parties prenantes, notamment : administrations, secteur privé, société civile et collectivité locale, de disposer d’un personnel qualifié et adapté, à même de s’approprier tout le savoir et le savoir-faire utile dans une perspective d’efficacité de l’action et de développement rapide et durable » a-t-il indiqué.

Les enjeux de l’intégration des ODD dans les plans de développement locaux et leur mise en œuvre exigent plusieurs actions ; notamment : Alimenter l’élaboration du Programme national du Développement (PND) à l’horizon 2030 en prenant en compte les priorités des populations locales ; Participer à la mise en œuvre du PND et favoriser la décentralisation des programmes de développement et des sources de financement ; Participer à la reddition de compte et au Suivi-évaluation, par le biais de mécanismes de type Mesurable, Rapportable et Vérifiable (MRV) ; Démontrer aux PTF que les plans de développement locaux respectent les principes du développement durable et visent l’atteinte des ODD, Favorisant la mobilisation des financements nationaux, bilatéraux et multilatéraux à l’échelle locale ; et enfin tirer des ODD en identifiant des projets générateurs de revenus, protégeant l’environnement, améliorant les conditions sociales, promouvant la paix et la culture.

La rédaction

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>