Flash Infos:

Cinéma / Tournage d’un film documentaire /  » In Search of Voodoo, Roots to Heaven » : Djimon Hounsou sur les traces du Vodoun

Ph/DR-: " In Search of Voodoo, Roots to Heaven" Djimon Hounsou sur les traces du Vodoun

Ph/DR-:  » In Search of Voodoo, Roots to Heaven » Djimon Hounsou sur les traces du Vodoun

La Star hollywoodienne d’origine béninoise, Djimon Hounsou  est à Cotonou  depuis vendredi 20 novembre dernier pour la réalisation d’un film documentaire sur la riche culture béninoise : «  In Search of Voodoo, Roots to Heaven ». Accueilli à l’aéroport de Cotonou par son fan-club et quelques journalistes, l’Artiste comédien-cinéaste confie sa vision de réaliser ce film documentaire sur le Vodoun sur sa terre natale.

« Je suis là pour tourner un film documentaire sur notre culture : le Vodoun. Notre culture qui se voit plus ou moins réfectionnée dans les pays comme le Brésil, Haïti et beaucoup d’autres endroits même aux Etats-Unis. Ce qui m’a donné l’envie de vouloir comprendre pourquoi pendant tant de siècles, on nous a démontré de façon bestiale ? Pourquoi après tant de siècles, six ( 6)  siècles après, on est en train de pratiquer nos manières de vivre ? C’est ça qui m’a amené à poser beaucoup de questions et à vouloir à en savoir plus sur notre culture » s’est-il justifié.

Pour  l’acteur, le Vodoun est l’ultime identifiant culturel du Bénin. Il se réjouit que cette entité spirituelle venue d’Afrique ait conquis le monde à travers l’eslaclavage, mais se désole que le Vodoun suscite encore aujourd’hui de nombreuses polémiques au Bénin ; puisque étant perçu comme une pratique diabolique.

C’est donc pour réhabiliter l’image de Vodoun, pour restituer la vraie image du Vodoun et lui restaurer son rôle et son importance dans la promotion culturelle et touristique du Bénin et d’Afrique, que l’acteur Hollywoodien souhaite entreprendre un parcours initiatique sur les traces de la plus vieille entité religieuse de l’Afrique  en mettant en exergue certaines divinités qui la composent.

« Je veux contribuer à vendre le Vodoun dans tous ses aspects et lui donner la chance de se montrer sous ses beaux jours afin de permettre aux cinéphiles de mieux l’appréhender et de l’adopter comme identité culturelle » a-t-il déclaré à la presse.

Selon l’auteur de ce  projet documentaire «  In Search of Voodoo, Roots to Heaven » ce film documentaire sur le Vodoun sera realize ici au Bénin avec deux autres stars américaines, Kwaku Alston, Directeur photo (très célèbre dans le milieu du cinéma américain) et Sorious Samurai qui est un réalisateur.

Prévu pour être démarré le 10 décembre prochain, ce tournage durera environ un mois. La production se fera aux Etats Unis. « C’est une production de ma propre structure, Fanaticus Entertainment ». Après le Bénin, l’équipe du tournage envisage d’effectuer une tournée mondiale dans les pays ayant adopté la culture du Vodoun comme le Brésil, Haïti, l’Argentine, les Etats-Unis. Des pays où le Vodoun s’exprime et se célèbre différemment.

Un grand tournage en vue….

Au Bénin, l’acteur a déjà ciblé certains couvents et divinités ; notamment : Vodoun Sakpata (Dieu de la santé, de la reproduction et de l’abondance) ; Vodoun Dan (Dieu de la prospérité et de l’élévation matérielle et financière) ; Vodoun Tohossou (Dieu de l’acquisition , de la gestation et de la fortune) ; Vodoun Hèbiosso (Dieu de la foudre et de l’équilibre social – le justicier) ; le Mamiwata (Déesse de l’amour, de la beauté et de la grandeur).

Selon l’acteur, Djimon Hounsou, qui visiblement s’y est déjà bien préparé et informé sur les croyances de chez lui, « le documentaire aura plusieurs séquences consacrées à différentes divinités et vise d’abord à révéler au monde entier que le Vodoun a pour essence première la protection et la recherche du bien et non la destruction telle que divulguée à travers les médias du monde ».

Sensible à la thématique de ce film documentaire, le gouvernement béninois appuie financièrement  l’initiative. « Outre le gouvernement de mon pays, j’ai reçu aussi l’appui d’autres partenaires nationaux et étrangers mais l’essentiel de la production reste à ma charge » confie-t-il.

De nombreux techniciens et professionnels béninois sont également associés à ce tournage  qui n’a rien à voir à une fiction mais plutôt un film documentaire pour le plateau hollywoodien.  Ça sera également une plate-forme d’apprentissage, une école pour ces jeunes artistes comédiens béninois qui vont collaborer et travailler avec les professionnels du cinéma.

Ces derniers à travers une riche collaboration avec la star américaine, iront à l’école  du tournage de film documentaire et ses contours.

Un guide pas des moindres…

Le professeur David Coffi Aza, un prête Fa, dignitaire du culte Vodoun assistera l’acteur dans ses déplacements pour le repérage des sites et couvents de Vodoun. Le prof Aza servira non seulement de guide, mais également et surtout d’interface entre dignitaires et adeptes du Vodoun et l’équipe du tournage afin que l’image, la vraie du Vodoun soit restituée au Bénin, en Afrique et dans le monde.

La rédaction

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>