Flash Infos:

La Mission de la CEDEAO observe les élections législatives au Bénin


916 Vues

Ph: Chef de la mission d’observation électorale de la Cedeao et le président de la CENA, Sacca Lafia

La Mission d’Observation Electorale de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO-MOE) aux Elections Législatives en République du Bénin, conduite par S.E. Raimundo Pereira, ancien président de la République de Guinée Bissau, a observé les élections législatives au Bénin, ce 8 janvier 2023.

La CEDEAO a déployé quarante (40) observateurs électoraux dans toutes les capitales des douze (12) départements administratifs du Bénin pour surveiller le processus électoral. S’exprimant après avoir observé le processus électoral à Cotonou, S.E. Raimundo Pereira, chef de la MOE-CEDEAO, a remercié le peuple et le gouvernement de la République du Bénin pour une élection pacifique. « Généralement, l’élection s’est déroulée dans une atmosphère calme et pacifique », a-t-il ajouté.

La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO est déterminée à accompagner le peuple et le gouvernement de la République du Bénin à travers les Elections Législatives conformément au Protocole Additionnel de la CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance de 2001.

À propos de la CEDEAO

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été créée lorsque le Traité de la CEDEAO a été signé par 15 chefs d’État et de gouvernement d’Afrique de l’Ouest le 28 mai 1975 à Lagos, au Nigeria. La région de la CEDEAO s’étend sur une superficie de 5,2 millions de kilomètres carrés. Les États membres sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cabo Verde, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, la Sierra Leone, le Sénégal et le Togo.

Lire aussi  ECOWAS Mission Observes the Legislative Elections in Benin

Considérée comme l’un des piliers de la Communauté économique africaine, la CEDEAO a été créée pour promouvoir la coopération et l’intégration, conduisant à la création d’une union économique en Afrique de l’Ouest pour élever le niveau de vie de ses peuples, et pour maintenir et renforcer la stabilité économique. , favoriser les relations entre les Etats membres et contribuer au progrès et au développement du continent africain.

 

En 2007, le Secrétariat de la CEDEAO a été transformé en Commission. La Commission est dirigée par le président, assisté d’un vice-président, et de cinq commissaires, comprenant des bureaucrates expérimentés qui assurent le leadership dans cette nouvelle orientation. Dans le cadre de ce processus de renouvellement, la CEDEAO met en œuvre des programmes essentiels et stratégiques qui renforceront la cohésion et élimineront progressivement les obstacles identifiés à une intégration complète. De cette façon, les 300 millions de citoyens estimés de la communauté peuvent finalement s’approprier la réalisation de la nouvelle vision de passer d’une CEDEAO des États à une « CEDEAO des peuples : paix et prospérité pour tous » d’ici 2050.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page