Flash Infos:

Construction du nouveau siège de l’assemblée Nationale du Bénin : Des signes probants de reprise qui rassurent


814 Vues

Ph: DR-: SEM, Patrice Talon, Chef de l’Etat, ne tolèrera aucun éléphant blanc sous son régime

Les travaux de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale du Bénin ont repris de plus belle. La machine est relancée définitivement. C’est le constat fait par le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, lors de la visite de terrain qu’il a effectuée le mercredi 28 septembre 2022 à Porto-Novo. Le suivi régulier des chantiers inscrits au Programme d’Action du Gouvernement est devenu un rite et rythme de fonctionnement des membres du Gouvernement, conscients que le Chef de l’État Patrice TALON ne tolèrera aucun éléphant blanc sous son régime. 

Le Ministre José TONATO est donc allé constater la relance de la machine des travaux du nouveau siège de l’Assemblée nationale, confrontée il y a quelques semaines à certaines difficultés techniques. Une situation qui est désormais du passé et de nature à rassurer la représentation nationale du fait que le chantier sera livré dans de très bonnes conditions.

Après une séance de travail avec le Directeur Général de la SImAU, Monsieur Moïse Achille HOUSSOU, l’architecte, les responsables des entreprises en charge des travaux et la mission de contrôle, le Ministre José TONATO a effectué une visite guidée de tous les compartiments du nouveau siège de l’Assemblée nationale à savoir : le bâtiment caserne militaire, le bâtiment satellite, le plancher bas de l’esplanade en cours de réalisation sans oublier les échantillons du béton teinté.

Le constat est globalement satisfaisant. Le chantier est maîtrisé et les travaux relancés. Le Ministre a exprimé sa joie et a rassuré : « Je constate avec beaucoup de plaisir que les choses ont repris. Le chantier est maîtrisé. Avec le rythme que je vois, c’est vrai que nous sommes à 25 % de réalisation physique mais la trajectoire permet de dire que l’atterrissage se fera dans de bonnes conditions. Je voudrais rassurer la représentation nationale, le peuple béninois et surtout le peuple de Porto-Novo que nous n’aurons pas un deuxième éléphant blanc dans le cadre de la construction du siège de l’Assemblée nationale. Nous sortons de terre déjà les infrastructures et tout ce que nous avons vu, notamment jusqu’à la validation de la structure en béton teinté, nous rassurent que nous sommes sur la bonne voie. Nous voulons maîtriser le retard constaté et terminer dans de très bonnes conditions ».


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page