Flash Infos:

Bénin : La Banque mondiale approuve un financement de 100 millions de dollars pour renforcer l’autonomisation des femmes, l’accès à l’électricité et la gestion budgétaire


469 Vues

Ph/DR: Romuald Wadagni ministre de l’Economie et des Finances

La Banque mondiale a approuvé le 16 décembre à Washington, un financement de 100 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour aider le gouvernement du Bénin à renforcer l’autonomisation des femmes et des filles, élargir l’accès à une énergie fiable et durable et améliorer la gestion budgétaire et de la dette.

Il s’agit de la première opération d’appui des politiques de développement destinée à financer des réformes pour améliorer de manière significative l’autonomisation des femmes et des filles à moyen terme. Ces réformes doivent permettre de renforcer les services d’orientation pour les femmes victimes de discrimination ou de violence, améliorer le traitement judiciaire des violences basées sur le genre et promouvoir un accès sécurisé aux services de santé sexuelle et reproductive. Le programme soutiendra aussi des actions pour favoriser la transition progressive du Bénin vers des sources d’énergie renouvelable et l’accès à l’électricité dans les zones rurales. Il permettra également des mesures pour accroître les recettes fiscales nationales et renforcer la capacité de gestion de la dette.

« Cet appui aidera le Bénin à renforcer l’autonomie des femmes et des filles en créant un cadre institutionnel pour promouvoir et protéger les droits des femmes et leur participation active, sûre et productive à la vie sociale, économique et politique », souligne Atou Seck, responsable des opérations de la Banque pour le Bénin. « Il permettra également de mettre en place les réformes et les outils adéquats pour prévenir la violence sexiste et assurer la bonne santé sexuelle et reproductive ».

« Le gouvernement du Bénin est résolument engagé pour promouvoir le droit de la femme et son autonomisation. La femme est au cœur de la vie économique et sociale et le renforcement des politiques publiques en direction des femmes et des filles constitue un levier important pour la croissance inclusive », appuie Romuald Wadagni, Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances. « Cet appui va aussi permettre de consolider les efforts du Gouvernement du Benin pour la fourniture d’une électricité de qualité et accessible à tous mais aussi de mobiliser davantage de ressources internes pour financer le développement du Benin ».

Le nouveau financement a été conçu en alignement avec le Plan d’action du gouvernement béninois, et surtout le plan national de développement (2020-2025) dont l’un des piliers essentiels est la réduction de la fécondité pour tirer parti du dividende démographique. Il s’inscrit également dans le cadre de partenariat de la Banque avec le Bénin dont les axes d’interventions sont : la transformation structurelle de l’économie pour la compétitivité et la productivité, le renforcement du capital humain et le soutien pour la résilience et la réduction de la vulnérabilité face au changement climatique.

L’IDA en question

 

L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à taux faible ou nul pour financer des projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis. L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’IDA permettent d’apporter des changements positifs dans la vie de 1,6 milliard de personnes résidant dans les pays éligibles à son aide. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités de développement dans 113 pays. Le volume annuel de ses engagements est en constante augmentation et s’est élevé en moyenne à 21 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 61 % environ de ce montant étant destinés à l’Afrique. (Source : Banque mondiale-Bénin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page