Flash Infos:

La CEDEAO se prépare à installer sa nouvelle équipe de la Task Force sur le Schéma de Libéralisation des Echanges (TF/SLE)


225 Vues

Ph/DR: Task Force, organe consultatif de la CEDEAO

Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, servira de cadre, ce mardi 14 décembre 2021, à la cérémonie officielle d’installation des nouveaux membres de la Task Force sur le Schéma de Libéralisation des Echanges (TF/SLE) de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Sept éminentes personnalités seront installées dans leur fonction par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, champion de la libre circulation des personnes et des biens de l’espace Cedeao. La cérémonie d’installation se déroulera à la présidence du Faso avec l’appui du Programme de Facilitation des Echanges de l’Afrique de l’Ouest (FEACO).

 Cette Task Force qui est un organe consultatif de la CEDEAO aura pour mission, de concert avec la Commission de la CEDEAO, de travailler à l’avènement d’une véritable intégration économique sous régionale en facilitant la mise en œuvre du Schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO à travers un plaidoyer et, le cas échéant, d’arbitrer les cas de litiges pouvant naître de sa mise en œuvre entre les Etats.

En 2016, à l’occasion de la prise de fonction de la précédente équipe, dirigé par l’ancien Chef de l’Etat du Niger, le Général Salou Djibo, le Président Roch Marc Christian KABORE affirmait que malgré « Les efforts et les résultats encourageants, l’effectivité de la libre circulation reste un défi à relever pour tous les pays de la CEDEAO notamment, en termes de lutte contre certaines entraves et pratiques anormales, à l’intérieur comme aux frontières des Etats membres».

Cette situation est toujours d’actualité et s’est aggravée avec l’avènement de la COVID-19 en 2020, en Afrique de l’Ouest. Ce qui a négativement impacté le volume des échanges commerciaux et la mobilité des personnes. En effet, parmi les mesures de riposte contre la pandémie, qui ont été adoptées par les Etats membres de la CEDEAO, la fermeture brusque des frontières a suspendu la mise en œuvre des instruments d’intégration communautaire sur la libre circulation des personnes et des biens.

Lire aussi  60ème Sommet de la CEDEAO / Prix d’Excellence de la CEDEAO : Quatre citoyens de la Communauté primés par les Chefs d’Etat

Selon le communiqué de la Cedeao, les sept membres de la TF/SLE, après leur investiture, tiendront un atelier de deux jours, toujours à Ouagadougou, afin d’échanger sur les expériences et les leçons apprises par l’équipe sortante et recueillir des informations sur le cadre règlementaire qui régit le commerce et la libre circulation des personnes dans l’espace communautaire. Ils auront aussi à s’informer sur l’état des conflits et différends commerciaux prévalant dans notre espace régional ainsi que l’appropriation d’une compréhension commune et uniforme de la mission de la TF/SLE.

En rappel, c’est à l’occasion de la 43ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, tenue les 17 et 18 juillet 2013 à Abuja (Nigeria), que les Chefs d‘États et de Gouvernements ont fait le constat des résultats très modestes enregistrés au plan de l’intégration des marchés et des personnes. Ils ont pris une résolution pour permettre d’assurer l’application effective des Protocoles de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens, le droit de résidence et d’établissement.

La décision avait également été prise de confier la responsabilité du suivi de cette importante question au Président du Burkina Faso en connexion avec la Commission. La session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO qui s’était tenue le 25 octobre 2013 à Dakar (Sénégal) avait encouragé le Président du Burkina Faso, dans le rôle et la mission qui lui ont été confiés, quelques mois plus tôt.

Il a été en même temps demandé au Président de la Commission de la CEDEAO de mettre en place un groupe de travail sur la libre circulation des personnes et des biens. Ce qui s’est traduit par l’adoption du Règlement d’Exécution PC/REG 01/11/15 du 25 novembre 2015 mettant place la Task Force sur le schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO (TF/SLE), organe directement rattaché à la Présidence de la Commission de la CEDEAO.

Lire aussi  60ème Sommet de la CEDEAO / Prix d’Excellence de la CEDEAO : Quatre citoyens de la Communauté primés par les Chefs d’Etat

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page