Flash Infos:

Forum sur l’Egalité Genre pour l’horizon 2030 et 2063: Plaidoyer des filles activistes engagées pour le développement


349 Vues

Ph/DR: Des filles activistes engagées pour l’accélération de l’Egalité Genre des ODD et l’horizon 2063.

Une délégation des filles activistes engagées pour l’accélération de l’Egalité des genres à l’horizon 2030 et 2063, a adressé un message au Gouvernement à travers la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Mme Véronique Tognifodé le 8 juin dernier. Venant de tous les départements du Bénin, elles sont porteuses de la voix de leurs paires et mobilisées pour exprimer leur vision de voir un Bénin égalitaire où tous participent au développement.

En prélude au Forum Egalité Genre (FEG) qui se tiendra à Paris (France) très bientôt, les filles activistes pour l’accélération de l’Egalité des genre à l’horizon 2030 et 2063 ont adressé un message de plaidoyers résumé en 10 points. L’objectif de cette démarche est de faire un  plaidoyer pour l’engagement des autorités à divers niveaux notamment, la ministre des Affaires sociales et la Microfinance afin que leurs messages soient portés au plus haut niveau pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) de 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

Ph/DR: La Ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Mme Véronique Tognifodé

En félicitant les filles activistes, la ministre Tognifodé les a assurés sur la cohérence des différentes thématiques véhiculées par leurs messages avec la mission et les attributions de son département ministériel. Elle a non seulement loué leur bravoure et leur détermination à s’investir dans une lutte qui se mène quotidiennement mais surtout les a encouragé pour leur combat individuel et collectif. «L’égalité des droits entre les sexes est un levier pour le développement de la Nation. Le Gouvernement du Président Patrice TALON met en place des mécanismes pour réduire les inégalités des sexes à travers la lutte pour l’éducation des filles et toutes les sensibilisations sur les questions de Violences Basées sur le Genre (VBG), de santé sexuelle et reproductive, etc».

 La ministre a en outre réitéré son entière disponibilité à les accompagner au nom du Gouvernement cette initiative pour l’atteinte des objectifs communs à ceux du MASM.

En effet, le Forum Egalité Genre s’inscrit dans le cadre des célébrations du 25ème anniversaire de la déclaration et du programme d’action de Beijing/Pékin. Organisée par l’ONU-Femme et co-présidé par la France et le Mexique, la première étape s’est déroulée au Mexique du 29 au 31 mars 2021. Les jeunes et leaders de la société civile y ont présenté une vision pour 2026 et un parcours féministe commun. À l’issue de cette première rencontre, un nouveau plan d’actions a été dévoilé ainsi que des engagements cruciaux en faveur de l’égalité des sexes. Tous les acteurs se mettent maintenant en route pour le deuxième rassemblement qui se tiendra du 30 juin au 02 Juillet 2021.
Le plaidoyer des filles activistes

Le plaidoyer des filles s’articule autour de dix points qui se déclinent comme suit : le maintien des filles à l’école ; la lutte contre les mariages et grossesses précoces, contre le harcèlement sexuel et toute violence sexiste ; la promotion d’un espace public sûr pour tous et toutes ; l’autonomisation des femmes ; l’accélération du programme national d’éducation à la santé sexuelle et les services adaptés aux jeunes ; l’éducation et la promotion de la planification familiale ;  l’accès gratuit aux services de santé sexuelle et reproductive surtout pour les jeunes et adolescents ; l’implication active des femmes dans les instances de prise de décision relatives aux changements climatiques, et enfin le renforcement de la participation de leaders femmes dans les  instances décisionnelles internationales, nationales et locales, notamment au système de quotas.

Aline ASSANKPON

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page