Flash Infos:

Forum régional Afrique de l’Ouest des OIG et du Secteur privé sur la mise en œuvre de la ZLECAf : L’initiative de « Made in West Africa” pour la transformation des ressources nationales et sous-régionales en marche


337 Vues

Ph/DR : La ZLECAF, l’une des perspectives les plus prometteuses de la région Afrique de l’Ouest

En collaboration avec la CEDEAO et l’UEMOA, le Bureau sous régional de la Commission économique pour l’Afrique, Afrique de l’Ouest organise virtuellement, les 26 et 27 mai 2021, un forum régional Afrique de l’Ouest des Organisations intergouvernementales (OIGs) et du Secteur privé sur la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). L’opérationnalisation de la Zlecaf lancée officiellement le 1er janvier 2021, sa mise en œuvre tarde. L’objectif principal du forum est de renforcer l’état de préparation et l’implication des acteurs sous-régionaux, en particulier les CERs, les OIGs et les Plateformes sous-régionales du secteur privé, dans sa mise en œuvre effective.

 Renforcer l’état de préparation et l’implication des acteurs sous-régionaux, en particulier les Communautés économiques régionales (CERs), les Organisations intergouvernementales (OIGs) et les Plateformes sous-régionales du Secteur privé dans la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). C’est l’objectif principal du présent forum régional co-organisé par le Bureau sous régional de la Commission économique pour l’Afrique / Afrique de l’Ouest (BSR/CEA/AO).

A travers des échanges sur des questions concrètes avec ces acteurs sous régionaux clés, ce forum virtuel offrira une plateforme de discussions et d’analyses sur les enjeux liés à la ZLECAf et précisément la manière dont l’accord sera transformé en action et opportunités concrète en vue de permettre aux Etats de tirer au mieux, les opportunités de croissance économique, de transformation structurelle de leurs économies.

«Les participants auront donc l’occasion de discuter de fond en comble sur les tenants et les aboutissants, les contraintes auxquelles le secteur privé est confronté et de voir surtout les voies et moyens à emprunter à utiliser pour aider ce secteur privé qui est la clé de voute du commerce international dans la mise en œuvre de la ZLECAf. Sans le secteur privé on ne saurait parler de la croissance économique, de la transformation, de la création des valeurs…» a déclaré la Directrice du Bureau sous régional de la CEA/Afrique de l’Ouest, Mme Ngone Diop

Lire aussi  Lutte contre le coronavirus (COVID-19) : La Banque mondiale annonce une aide d’un montant allant jusqu’à 12 milliards de dollars

Les objectifs spécifiques de ce forum de deux jours s’articulent autour des stratégies ci-après : informer sur l’état de mise en oeuvre de la ZLECAf ; discuter de l’état de préparation des acteurs sous-régionaux (OIG et Plateforme secteur privé) et de leur rôle pour une mise en oeuvre réussie de la ZLECAf ; identifier les principaux domaines d’appui et de renforcement des capacités des acteurs sous-régionaux ; échanger sur les initiatives en cours, en appui à la mise en oeuvre de la ZLECAf ; mettre en place un cadre de dialogue et de partenariat inclusif pour les CER et OIG ainsi que les acteurs sous-régionaux pour la mise en œuvre réussie de la ZLECAf et enfin, lancer l’initiative de « Made in West Africa” pour la transformation des ressources nationales et sous-régionales.

La ZLECAF, l’une des perspectives les plus prometteuses de la région Afrique de l’Ouest

L’initiative de la Zone de libre Echange Continental Africain (ZLECAf) a pris effet à Kigali (Rwanda), le 21 mars 2018. Officiellement lancée le 7 Juillet 2019 à Niamey (Niger), lors d’un Sommet. Après maints reports pour cause de Covid-19, son opérationnalisation prévue pour juillet 2020 est enfin lancée le 1er janvier 2021. Ces différentes actions visent à renforcer le processus de l’intégration des pays de la sous-région, fer de lance de leur transformation structurelle et de leur développement durable. En effet, à la suite de la désorganisation des chaînes de valeur mondiales provoquée par la pandémie de Covid-19, la Zlecaf se révèle être l’une des perspectives les plus prometteuses de la région Afrique de l’Ouest. Un marché potentiel de 1,3 milliard de personnes qui affiche un PIB cumulé de près de 3 500 milliards de dollars. Avec les grands ensembles de la région, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union économique monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA), très dynamiques sur la libre circulation des personnes et des biens, la Zlecaf connaîtra un franc succès si tous les acteurs à divers niveaux sont impliqués notamment les acteurs du secteur privé qui constituent la clé de voute des opérations commerciales. Le cadre de la ZLECAf augmentera sans doute les possibilités de développer non seulement l’initiative de « Made in West Africa” pour la transformation des ressources nationales et sous-régionales mais également les échanges de services et le commerce électronique. (A. A.)

Des experts de la CEA et de la région, vont aborder les communications inscrites dans l’agenda des deux jours d’échanges, notamment : « La plateforme des OIG de l’Afrique de l’Ouest : Actions mises en œuvre pour son renforcement et ses perspectives » ;  « La compréhension de la  Zlecaf : Statut et modalité » ; « L’appui de la CEA à la région de l’Afrique de l’Ouest par rapport à la mise en œuvre de la Zlecaf » ; « L’implication des acteurs du secteur privé de la région Afrique de l’Ouest » ; « L’engagement de la CEA avec la plateforme du secteur privé et les associations d’entreprises sur la mise en œuvre de la Zlecaf » ; « Rôles des CERs (CEA, CEDEAO, UEMOA) dans la mise en œuvre de la Zlecaf ».

Lire aussi  Bénin / Grève des centrales syndicales : Le gouvernement entend défalquer les jours de grève des salaires

A la deuxième journée du forum, trois panels de discutions vont s’articuler sur les thèmes ci-après : « La participation du secteur privé à la mise en œuvre de la Zlecaf » ; « Discussion sur les plateformes du secteur et les associations d’entreprises : Préparation, attentes et défis liés à la mise en œuvre de la Zlecaf et que faut-il faire ? » et « la promotion de Made in West Africa : la passerelle pour saisir les opportunités de la Zlecaf et mieux avancer sous l’ère du Covid-19 ». La présentation et l’adoption de la synthèse des messages clés et des recommandations mettront un terme au forum virtuel de deux jours.

Rappelons que ce forum régional a connu la participation des experts de la CEA/BSR-AO, de la CEDEAO et de l’UEMOA ; de même celle des OIG de l’Afrique de l’Ouest, de plateformes et d’acteurs du secteur privé, notamment FEWACCI : la Fédération des Chambres de commerce et d’industrie de l’Afrique l’Ouest ; CCR / UEMOA : la Chambre Consulaire Régionale de l’UEMOA ; FOPAO : Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique, AFAO-WAWA : L’Association des Femmes de l’Afrique de l’Ouest ; Association des Jeunes entrepreneurs de l’Afrique de l’Ouest ; NANTS: National Association of Nigerian Traders; ECOBANK ; ASRO : African Organisation for Standard; et de partenaires regionaux.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page